Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

TechEd 2007 Barcelone : Levons un coin du voile sur les conférences...

Les techEd débutent la semaine prochaine, l'enregistrement des participants ouvrira dimanche pour fluidifier cette opération fastidieuse.

Voici en avant première ma petite sélection égoïste des conférences, celles que je vais tenter de suivre sous-réserve qu'il n'y a pas de chevauchement. Il s'agit là d'une sélection dans la sélection, j'ai 10 pages recto-verso remplies rien que des conférences qui m'intéressent et cela ne représente qu'une petite partie des sujets proposés ! Les techEd sont d'une rare richesse.

Les données 

  • DAT41-Hol - Introduction to Linq
  • DAT201 - Entity Framework Introduction

Linq est une telle avancée qu'il est préférable de vérifier que je n'ai rien loupé en jouant avec les bêta.. Quand à la nouvelle couche d'abstraction de données de ADO.NET il semble essentiel de la comprendre en profondeur.

Le design

  • DES202 - Design Rich Client Experiences with Expression Blend and WPF
  • DES302 - Design to Blend : How to express your creative self with WPF and Silverlight.

Le mariage entre design et programmation ouvre de nouvelles portes, savoir bien utiliser Blend avec WPF, comment bien séparer le travail du graphiste et du développeur, un thème qui m'apparaît être "le" thème des années à venir. Silverlight s'inscrit parfaitement dans cette vision d'applications riches, belles et portables.

SOA et Business Process

  • SBP09-HOL - Buiding Microsoft WPF Applications
  • SBP11-HOL - Creating Rich 2D and 3D content with WPF

"Comme le nombre de conférences sur WPF est grand dans ta liste Olivier ! " ... "Mais c'est pour mieux te former à mon retour mon enfant.." (à dire sur le ton du loup dans le petit chaperon rouge).

Web Development

  • WEB03-HOL - ASP.NET 2.0 Membership, Login Controls and Role
  • WEB83-HOL - Building Web application with VS 2008
  • WEB302 - Building great Web experiences with Silverlight 1.1
  • WEB92 - Silverlight Monster Factory : using XAML template

Du développement Web on ne dit plus "c'est l'avenir", on y est déjà dans cet avenir dont je parlais il y a plusieurs années... Le Web est essentiel aujourd'hui à la vie des entreprises, qu'il s'agisse de leur publicité, de leur présence institutionnelle, de montrer leurs produits et de les vendre, de gérer le support à la clientèle, etc... Avec ASP.NET, Ajax, Silverlight, WPF, les outils multiplient le champ du possible et ouvrent la voie à de vraies applications Web, luttant à jeu égal avec les applications desktop. Se former à ces techniques, pour mieux vous y former par la suite coule de source...

Windows et Framework

  • WIN305 - WPF data binding in depth
  • WIN403 - Asynchronous and Multithreaded WPF programming
  • WIN308 - Deploying Internationalized applications using ClickOnce
  • WIN306 - Developing application with WCF and XOML prowered Windows Workflow (WF)
  • WIN302WIN303 - .NET Framework 3.5 end-to-end part 1 / part 2 (2 conferences) 

Il y a bien d'autres thèmes, comme Office ou SQL Server, toutes les conférences proposées donnent envie de les suivre, mais même sur 5 jours, du soir au matin, chacun devra faire une sélection difficile autant que draconienne, il n'est humainement pas possible de tout suivre. Surtout qu'il faut garder du temps pour profiter des espaces Internet, visiter les stands des partenaires, discuter avec ses pairs, etc... Sans ajouter la soirée de bienvenue le lundi soir, le Mix français dans un bar à tapas le mercredi, et tout le reste ! Comme je plains ceux qui ne viendront pas Tongue out

En tout cas, "stay tuned!" car durant la semaine je vais mettre à jour le journal des TechEd ici-même ! J'espère que la connexion Wifi de l'appartement que j'ai loué fonctionne.. sinon il faudra attendre mon retour pour lire les papiers qu'inévitablement j'écrirai sur tous les sujets qui m'auront vraiment intéressés ! D'ailleurs dans les milieux autorisés on s'autorise à penser qu'un 4ème livre serait en préparation, et qu'il traiterait de C#, WPF, Silverlight et bien d'autres choses... Allez savoir, parfois la rumeur est fondée...

A bientôt !

IE7 qui perd sa barre de menu (bug) !

Depuis quelques jours mon IE7 plante quand je clique sur un lien, de temps en temps. Certainement un add'on qui a brouillé cette délicate mécanique...

Hier, ça se reproduit. Je relance IE7, et là pas de barre de menu. Vous allez me dire, "quel bleu! IE7 cache la barre de menu, il faut faire ALT.. blabla". Certes. Je suis au courant. Je ne vous parle donc pas des centaines de messages du même genre qu'on trouve sur Google, tous ces cris de détresse de gens qui n'ont pas lu la doc de IE7 et qui s'étonnent de ne pas trouver la barre de menu.

Là, elle a disparu. Menu outil / barre de menu :  surprise c'est déjà coché. Mais pas de menu à l'horizon. Je décoche. Sans effet, impossible de décocher.

Quelques heures après, 500 pages de recherches Google plus loin, toujours aucun moyen de rétablir cette barre de menu. Bien entendu ça serait plus simple si Google n'était pas saturé par les messages des neuneus qui ont "perdu la barre de menu de IE7" car ils ne lisent pas la doc du soft après l'avoir installé...

Désinstallation de IE7, réinstallation. Idem, la désinstallation laisse les entrées de registry donc, et c'est là que ça doit se passer, mais lesquelles.. Un reset des paramètres de IE7 ne change rien, et ça fait perdre les historiques.

Après des recherches dans la jungle de la registry et des tas d'essais sans résultat, voici la solution (au demeurant fort simple, quand on sait..) :

Il suffit de supprimer l'entrée : ITBar7Layout dans l'arborecence HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Internet Explorer\Toolbar\WebBrowser. Au passage on peut ajouter l'entrée DWORD suivante : ITBar7Position avec la valeur 1 pour que le menu soit tout en haut, comme dans une application classique.

Beaucoup de temps perdu pour pas grand chose..

kick it on DotNetKicks.com

TechEd Microsoft 2007 à Barcelone

Les TechEd sont un événement exceptionnel, annuel et européen.

Comme leur nom l'indique, ces conférences sont très orientées technique.

Si on peut donc y apprendre comment tirer le meilleur des outils Microsoft, on peut aussi tester de nouveaux produits, rencontrer ceux qui crééent les outils de dévelopment, ainsi que des experts de tout bord.

 

C'est aussi l'occasion de retrouver ou de rencontrer pour la première fois des pairs, développeurs, chefs de projets, direction des entreprises à la pointe en europe.

Cette année ce sera aussi un bon moyen de déguster des tapas puisque cette manifestation se déroulera du 5 au 9 novembre 2007 à Barcelone !

Je vais tenter durant toute la durée de cette manifestation à laquelle je participe d'envoyer une page par jour sur ce blog, un journal des TechEd au jour le jour.

Evénement Description Lien
Les confs ma petite présélection égoïste de conférences clic
L'arrivée Arrivée sur site ! clic
Jour 1 1ère journée clic
Jour 2 2de journée clic
Jour 3 3eme journée clic
Jour 4 4ème journée clic
Jour 5 5ème journée-Fin des TechEd clic

 

Photos, video (si j'ai le temps de les traiter sur place), et comptes-rendus et dès mon retour un grand papier qui permettra à tous ceux qui n'auront pas pu y aller de se faire une idée de ce qu'ils auront loupé (c'est vache je sais..) et pourquoi il faudra s'y inscrire l'année prochaine !

CCIB - Centre de Convencions Intl. de Barcelona

Lire les XMP depuis les fichiers images

Lire les XMP cachés dans une photo est très important. C'est sous ce format qui se standardise que sont désormais entrées les informations comme le créateur, les copyrights, les mots clés et la description du cliché.

La plupart des logiciels de manipulation d'image savent lire et écrire ces données. Vista le permet aussi via des codecs. Et il est possible d'accéder à ces informations depuis une application C#.

Plusieurs méthodes sont envisageables, mais j'aime bien celle que nous propose un certain Omar. Elle est un peut "sauvage" puisqu'elle consiste à chercher directement les balises XML dans le fichier pour extraire les données plutôt que de suivre la logique d'interprétation complète. Toutefois, pour un accès en lecture, cela peut suffire et ne risque rien d'endommager.

Si le sujet vous intéresse suivez ce lien...

Un tutor simple sur Silverlight 1.1

Benjamin Roux a publié dernièrement un tutor très simple sur Silverlight 1.1 pour VS 2008 bêta.

Bien que dépouillé ce papier permet à ceux qui ne connaissent pas de voir à l'oeuvre cette nouvelle techno MS explosive qui concurrence non pas flash comme on l'entend (trop) souvent, mais plutôt Flex mais en mieux..

Je conseille à ceux qui ne savent pas à quoi ressemble du code Silverlight de lire ce tutor ici.

Les sources du framework .NET publiées avec VS 2008 !

Voilà une bonne nouvelle : Microsoft va intégrer les sources du framework 3.5 dans Visual Studio 2008, notamment pour faciliter le debug.

Pas d'erreur toutefois: le framework ne devient pas "open source" pour autant, on a tout juste le droit de regarder les sources et de s'en servir pour debugger une application.

Nul doute aussi que la lecture du code source du framework permettra de mieux le comprendre, de s'inspirer des solutions et patterns utilisées pour sa conception et ainsi d'écrire un code encore plus en harmonie avec cette plateforme.

L'annonce de cette bonne nouvelle a été faite sur le blog de Scott Guthrie qui est General Manager chez MS et qui s'occupe notamment des équipes en charge du développement du CLR, de ASP.NET, de Silverlight, WPF, IIS 7.0, etc, etc. Un Monsieur sérieux et influent dont l'annonce vaut bien engagement et qui permet de prendre cette nouvelle très au sérieux. Les anglophones peuvent bien entendu lire la totalité de l'annonce sur le blog de Scott.

kick it on DotNetKicks.com

Une leçon du Rugby aux recruteurs d'informaticiens ?

Après avoir discuté il y a quelques temps dans un billet des leçons que les informaticiens pourraient donner aux politiques, il me semble que le match France / Nouvelle zélande qui a eu lieu hier soir sur le score de 20 à 18 pour la France pourrait bien être riche en enseignement pour tous, et pour les informaticiens en particulier.

Je m'explique. Les All-Black ont été les meilleurs, stratégiquement, techniquement, en terme de puissance physique, d'occupation du terrain, etc. C'est une évidence. La France a seulement été vaillante. Une équipe motivée constituée de bons éléments. Mais pas une équipe championne du monde, de l'aveu même de son entraîneur d'ailleurs.

Et pourtant la France a gagné le match de façon très honorable !

Cela pose problème à tous les sélectionneurs du monde, à tous les recruteurs, à tous les patrons d'équipes notamment dans notre beau métier me semble-t-il...

La norme et la mode dans notre profession est d'exiger des CV toujours plus "blindés", d'exiger une expérience sans faille plus longue parfois que l'existence des produits ou langages sur lesquels elle doit porter (je lu cent fois demander x années d'expérience sur des technos qui venaient de sortir...). Les tests d'embauche sont souvent menés par des gens qui ne pensent qu'à "coincer" le prétendant avec des questions très techniques, des bugs à trouver dans un code par exemple. Beaucoup de ces questionnaires sont basés sur le fameux "haha" c'est à dire que la réponse est évidente.. si on la connaît, et seulement dans ce cas...

Bref on veut des favoris, des tueurs, des gens capables de citer Stroustrup (et savoir l'écrire) dans le texte, et on espère qu'avec de tels candidats on pourra constituer une équipe performante, mieux : la plus performante.

L'équipe de France nous a prouvé hier soir que cette logique est absurde. On peut être dominé par des techniciens qui connaissent mieux leur fondamentaux, par des gens plus pointus techniquement, et pourtant on peut les battre avec une équipe plus faible mais inventive et très motivée...

Quand j'aurai à faire passer des entretiens d'embauche dans le futur, pour mon compte ou en tant que conseil pour mes clients, j'essayerai de me rappeler de la leçon que notre équipe de Rugby nous a donnée le soir du 6 octobre 2007...

BlogEngine, open source, C#, et excellent moteur de blog

Pour ceux qui ne connaissent pas ce projet, un petit billet sur ce super moteur de blog open source écrit en C# qu'est BlogEngine.Net.

Le présent blog est géré par ce moteur qui supporte aussi bien le stockage XML simple et sans contrainte d'installation sur le serveur que SQL Server. Facile à mettre en oeuvre, fonctionne du premier coup et un code qui n'est pas une usine à gaz.

Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à visiter la page du projet :

BlogEngine.NET

kick it on DotNetKicks.com

Une instruction méconnue de C#

Quelques mots sur un opérateur méconnu de C# qui pourtant s'avère très efficace..

Vous connaissez la syntaxe: x = (test) ? (sivrai) : (sifaux);
Cela permet en une instruction d'attribuer la valeur "sivrai" ou "sifaux" à x selon le résultat du test. Cela est très pratique et clarifie la lecture du source comparativement à l'utilisation d'un if/else.

Mais connaissez-vous la version courte de cet opérateur conditionnel ?

Le cas d'utilisation est très fréquent dans un code bien protégé : il s'agit en général d'affectuer une valeur à une variable si la valeur est non nulle, sinon d'affecter une valeur par défaut. Exemple :
string s = variable==null ? "chaîne nulle" : variable;
Ici on se protège contre le fait que la variable "variable" peut être nulle. Dans ce cas on affecte à "s" une chaîne par défaut, sinon on affecte "variable". L'utilisation de l'opérateur ?: se justifie pleinement ici (si on suppose par exemple que "variable" est un paramètre passé à la méthode en cours qui peut, même si cela n'est pas prévu, être passé à null). Cet opérateur rend l'écriture plus concise que l'utilisation de if/else qui serait:
string s; 
if (variable==null) s="chaîne nulle"; else s=variable;

Mais il y a encore plus court !

Le cas évoqué étant très fréquent, C# propose un autre opérateur conditionnel, le ??.
Ce dernier est spécialement étudié pour tester les nuls.
De fait, notre test exemple s'écrit désormais :
string s = variable ?? "chaîne vide";

En réalité l'opérateur ?? a surtout été ajouté pour gérer les types nullables. Lorsqu'on affecte une variable nullable à une autre qui ne l'est pas, il est en effet nécessaire de tester le null pour éviter une exception.
Exemple :

int? a = null; 
int y = a ?? -1;

ici, "a" est un integer nullable, que nous initialisons d'ailleurs à null, alors que "y" est un integer "standard" ne pouvant pas prendre la valeur nulle. L'utilisation de ?? est donc obligatoire ici pour éviter l'exception.
On comprend mieux la raison d'être de cet opérateur ajouté dans C# 2.0 puisque c'est dans cette version qu'on aussi été ajoutés les types nullables.

Néanmoins cette instruction très peu utilisée et méconnue rend aussi service en dehors du contexte des types nullables, notamment avec les types objets qui eux sont nullables depuis toujours. Notre exemple avec une variable string en est une illustration.

Bon développements ! (truffés désormais de "??" qui vous feront passer pour un guru de C# :-) )