Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Amusons nous un peu avec ...

[new:30/08/2011]On ne peut vraiment pas dire que le personnage de Hitler soit sympathique et c’est un doux euphémisme... Ni même qu’il puisse représenter un “héro” auquel on tend naturellement à s’identifier. Encore moins est-il un sujet de plaisanterie. Et chercher un rapport entre cette figure historique plus que contestable avec Silverlight semblerait relever non plus de l’audace ni même de la provocation mais de l’hérésie la plus délirante. Pourtant certaines personnes ont l’art de faire rire avec des choses qui n’ont rien de drôle. En détournant des images du film “La Chute” (2004) où Hitler est interprété de façon grandiose par Bruno Ganz, un développeur à créé une parodie à la fois drôle, déchirante, dramatique, où chacun s’identifie (hélas ?) au personnage principal.

Il n’est certes pas dans le ton de Dot.Blog de faire de la critique cinématographique ou de l’analyse sociologique. Quelle porté peut avoir un tel détournement, au moins inconsciemment, sur le spectateur ? En attribuant à Hitler des mots qui sont ceux que pensent tous les développeurs Silverlight, une empathie se créée, le désespoir grandiloquent joué à merveille par Bruno Ganz aidant à ce mouvement involontaire de “sympathie”.

Peut-on rire de tout ? Et avec tout le monde ?

On sait bien qu’une blague juive racontée entre juifs provoquera l’hilarité alors que la même blague racontée par un non juif à un juif créera au mieux un malaise, voire une forte suspicion d’antisémitisme.

Ainsi va l’humour, bousculant sans cesse les repères, obligeant à nuancer le blanc et le noir pour y voir un gris moins catégorique, une réalité plus nuancée et pleine de paradoxe...

Il n’est pas dans mon intention d’aborder la justesse du choix du personnage de ce détournement, encore moins de polémiquer sur les effets possibles de celui-ci vis-à-vis du devoir de mémoire. Tout cela dépasse largement le cadre de Dot.Blog.

Mais je voulais assurer le lecteur, par cette longue introduction, que je n’ai, même après avoir visionné plusieurs fois cette vidéo, toujours aucune sympathie pour Hitler, et encore moins pour tous ceux qui l’ont suivi et pire encore ceux qui aujourd’hui s’en réclament même indirectement. En revanche le travail de détournement proposé, ainsi que le jeu de l’acteur méritent certainement quelques félicitations.

“Ceci n’est pas Hitler” pourrais-je conclure tel un Magritte titrant “Ceci n’est pas une pipe” sur le dessin d’une pipe. L’interprétation de Hitler n’est pas Hitler, on peut aimer cette interprétation, on peut aimer le (faux) sous-titrage, il n’y a aucun lien entre ces choses et le véritable personnage dépeint.

C’est un peu solennel comme introduction, un peu grave, mais souvent on l’oublie, un blog est une publication, c’est à dire une diffusion d’information auprès d’un public vaste et non trié. Il est donc du devoir de l’auteur de préciser ses pensées lorsqu’un sujet abordé peut prêté le flanc aux interprétations. Et y-a-t-il, politiquement et humainement parlant, plus polémique que le personnage de Hitler...

Bref, à vous de juger sur ces points moraux. En attendant, je suis presque convaincu que vous ne pourrez que rire, au moins sourire, en regardant cette vidéo !

 

blog comments powered by Disqus