Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

UWP sur Windows Phone 10 - Ca marche super !

L’émulateur c’est bien, mais le voir “en vrai” sur une device réelle c’est nettement mieux… Genuine Lorem Ipsum publiée sur le Store fonctionne donc bien comme prévu en mode PC, tablette et Smartphone, avec un seul code en UWP…

Genuine Lorem Ipsum, un prétexte

GILSurfaceHolder

Ce petit utilitaire qui fait malgré tout plein de choses n’est bien sur qu’un prétexte pour publier le plus rapidement possible une application UWP exemple sur le Store. Sa sortie a été annoncée le 30 septembre dernier et nous en sommes déjà à la version 1.3 avec des tas de nouveautés !Download from Windows Store

Je vous conseille de la télécharger et de laisser un petit commentaire dans le Store. Hélas lors de sa sortie le Store avait un petit problème qui interdisait de commenter ou noter l’App… Retournez-y, mettez à jour l’App pour bénéficier des nouveautés et profitez-en pour la noter Sourire (rappel : c’est gratuit et sans aucune pub, donc vraiment je ne fais pas ça par intérêt !).

Un prétexte car bien entendu ce qui comptait c’était de mettre à l’épreuve UWP. Les pixels effectifs, le Splitview, l’universalité réelle de la plateforme, etc…

Sur PC ça marche toujours, ma machine principale est bien dotée et heureusement que tout y semble fluide et rapide. Mais qu’en est-il de la portabilité, de l’universalité et surtout de la fluidité une fois l’App lancée sur un smartphone moyen de gamme pas récent ?

Windows 10 sur un Lumia 625

Hier je vous parlais du programme Windows Insider qui vous permet de tester Windows 10 pour smartphone avant sa sortie.

Je montrais alors l’écran de mon Lumia 625 de test qui affichait avec fierté la version de Windows (10 donc).

Pour rappel ce téléphone acheté il y a environ 2 ans n’était déjà pas à l’époque un flagship. Un très bon compromis en revanche entre puissance et prix très sympathique. Parfait pour tester des applis WinRT Windows 8.

Deux ans après cette machine est toujours aussi fluide, sa batterie dure toujours aussi longtemps (et bien plus que tous mes trucs en Android), et comble du bonheur m’évitant un nouvel investissement pour les tests puisqu’elle passe donc en Windows 10. C’est à dire avec un affichage  4,7” et une résolution qui pourrait faire peur aujourd’hui (800x480!) mais qui reste étonnamment lisible, 8 Go de stockage et 512 Mo de RAM …Vraiment pas une machine de course si c’était chez la pomme ou le petit robot où les 8 cœurs avec 2 Go RAM et 64 Go de stockage semblent tout juste capables de faire tourner les apps de base…

Et bien en Windows 10 (preview) ça marche plutôt super bien. Affichage fluide, lisible, vraiment très utilisable. Une légère lenteur au chargement des Apps, des petits lags, oui, mais rien de gênant. Et surtout rien d’étonnant pour un double-cœur à 1.2 Ghz, c’est à dire ce qui doit correspondre au Galaxy Ace première génération qui est aujourd’hui impossible à utiliser (j’en ai un pour les tests aussi, et les mises à jour des apps au fil du temps ont fini par bouffer toute la place disponible. On peut à peine téléphoner et faire des SMS, tout le reste a été désinstallé au fil du temps pour compenser…).

Bien entendu je ne cherche pas à vous faire acheter un Lumia 625, quoi que pour 138 euros vous ne trouverez pas mieux à mon avis, non tout cela pour vous expliquer le contexte dans lequel j’ai pu faire fonctionner Windows 10.

Mieux, une machine sur laquelle j’ai pu faire tourner Genuine Lorem Ipsum créé en UWP ! Sans aucun problème.

GIL sur Windows Phone 10

C’est assez bluffant au final. Car même si j’avais tout bien fait dans l’émulateur pour m’assurer de la partie Adaptive Design qui adapte l’UI du PC au Smartphone, même si ça me semblait répondre correctement, hélas un émulateur n’est pas une device réelle. En tout cas sous Android on a parfois de grosses (et plutôt désagréables) surprises.

Là, à peine chargée, déjà lancée, l’App se comporte exactement comme je l’avais conçue. Super lisible, proportions conservées dans les textes, menu qui passe en overlay visible sur toute sa hauteur, réactivité aussi bonne que dans l’émulateur, fonctions presse-papiers, de Share et sauvegarde disque marchant à merveille…

Le système de pixel effectif et toute l’architecture de UWP et de Windows 10 prouvent ici à mes yeux leur parfaite conception. Un seul code C#, un seul code XAML, et cette App fonctionne sur mon PC et mon Lumia 625. Et parfaitement, c’est à dire en offrant une UX de bonne qualité dans les deux cas eu égard aux grand écart entre mon PC et un 625 !

Quelques images

C’est mieux quand on peut voir par soi-même…  Les photos ne sont pas magnifiques, mais ce n’est pas ce qui compte. En revanche n’oubliez pas que les images sont cliquables pour accéder à une vue 100% :

2015-10-17 02.46.592015-10-17 02.46.442015-10-17 02.46.212015-10-17 02.47.35

 

Conclusion

Windows 10 fonctionne même sur des petites machines qui n’avaient pas été du tout prévues pour cet OS. C’est un bon point pour l’OS mais aussi pour les machines Lumia qui sont vraiment de bonnes machines.

UWP tient ses promesses. Le même code C#/XAML qui tourne du PC au smartphone sans aucun bricolage ni truc hybride bidon.

GIL est une App de démo qui met en œuvre de nombreuses choses qu’on trouve dans une App de gestion : saisie avec validations, zone de texte, menus, écrans multiples, partage, presse-papiers, etc. Son but, en dehors des services intéressants qu’elle offre, était de prouver que toute la chaîne de développement était ce que j’en attendais.

Et aujourd’hui je suis plus que satisfait. Microsoft à réalisé l’impensable il y a encore peu. Avec Visual Studio et un PC vous pouvez concevoir avec UN SEUL CODE et des designers visuels ou des outils haut de gamme comme Blend de vraies applications véritablement portables “cross-form-factor”. Professionnellement c’est cela qui est nécessaire.

Autant WinRT ne m’a pas emballé plus que ça (et encore moins le mode fullscreen sur PC de Windows 8 dont je savais à l’avance que cela ne marcherait pas), autant Windows 10, Windows Phone 10 et UWP me plaisent vraiment.

Le signe qui ne trompe pas et que je n’avais plus ressenti depuis Silverlight : ça donne envie de développer plein de trucs !

Mais finalement UWP c’est le retour de Silverlight au niveau de l’OS : on écrit pour la plateforme UWP et MS se charge de faire marcher ça partout en adaptant Windows à chaque device. Certes ce n’est pas cross-plateforme, c’est cross-form-factor. Mais le besoin réel est là.

Vous avez aimé C#, vous avez adoré XAML, vous pleurez Silverlight ? Alors faites de l’UWP sous Windows 10 c’est encore plus grisant car c’est tout çà à la fois !

 

Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus