Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Jeudi 15 : Les deux bénéficiaires des abonnements MSDN gratuits sont connus !

[new:25/07/2010]Comme convenu les participations sont closes depuis minuit et j’ai reçu bien plus de demandes que je n’ai de cartes, ce qui était prévisible (d’où la limite dans le temps).
Ce n’était pas facile à faire, mais j’ai les deux noms !

Pas facile car choisir c’est aussi, qu’on le veuille ou non, assumer son pendant : l’élimination.

Deux cartes, deux “élus”, plusieurs participants. Donc une sélection.

Choisir n’est jamais un problème. Eliminer est autrement plus dur.

Aujourd’hui, et en avance de 24h sur mes prévisions, nous fêtons ainsi les deux personnes que j’ai pré-sélectionnées pour obtenir les deux abonnements MSDN gratuits.
Cette présélection est une façon de garantir la transparence du choix et d’y faire participer tous les lecteurs puisque si l’un de ces derniers jugeait qu’un des participants ne remplit pas sincèrement les critères il pourrait m’en avertir pour que les règles édictées soient respectées. Abundans cautela non nocet.

Mais en même temps, et avant de dévoiler les deux noms, je voudrais qu’on pense à ceux que je n’ai pas choisi. Je suis vraiment désolé pour eux, ils étaient certainement aussi “méritant”. Ma sélection est purement subjective et rien d’autre. Je n’aurai pas l’outrecuidance prétentieuse d’affirmer pouvoir juger des inconnus sur quelques mots. Mon choix a été fait au “feeling” et je le revendique, car toute autre approche rationnelle aurait impliqué que je me place en “juge”, et je ne suis qu’un humain parmi les humains. Il n’y a donc pas de “gagnants” ni de “perdants”. C’est juste l’histoire de deux cartes que le vent va pousser dans deux directions plus que d’autres…

Mais je ne vais pas me répandre en jérémiades nombriliques sur mes états d’âme, et profitons pleinement de la joie qu’apportera, je l’espère, ce cadeau Microsoft dont je ne suis que l’humble intermédiaire.

And now, ladys and gentlemen… (roulements de tambour – désolé je n’ai pas de blonde sculpturale pour tenir d’une main fébrile l’enveloppe du jury et qui versera quelques larmes émouvantes d’actrice au bon moment)

The winners  nominees are … (pas de gagnant ni de perdant j’ai dit…)

(A ce moment là, la blonde avec de gros poumons esquisse un début de malaise qui fait ressortir son coté fragile donc rassurant et accessible pour le spectateur mâle, faisant ainsi monter sa libido d’un cran ce qui est très bon pour l’audimat)

M. PERREIN qui habite dans le merveilleux département du 57. (le présentateur dit toujours un truc comme ça alors qu’il n’a jamais mis les pieds dans ce “trou”. A noter, pour un parisien tout ce qui est hors des frontières naturelles tracées par ce long fleuve qui se mord la queue qu’est le périphérique est appelé “trou”, il ne faut pas y voir là de méchanceté, juste de la bêtise et une grande ignorance de la richesse de notre patrimoine national et de la beauté de nos régions.)

ansi que, ex aequo, (forcément puisqu’il n’y a pas de gagnant)

G. BARRE qui habite dans le charmant département du 29 (Charmant est un mot ridicule mais qui prend sa racine dans le charme – pas l’arbre, un acteur présentant les césars vit entre son jet et les marches du festival de Cannes il n’a jamais vu d’arbre, sauf ceux en 3D incrustés dans le décor à la post-production pour rendre la jungle plus réelle dans son dernier film – le charme renvoie à la magie, l’ensorcellement, la rêverie, et à la blonde en hauts talons, c’est filou hein…).

Ainsi nous avons un certain équilibre entre d’un côté les splendeurs de l’Est (ça caille, mais c’est joli), et la luxuriance de l’Ouest (luxuriant car il y fait doux mais il y pleut souvent)… Habitant le Centre, je trouve cette configuration parfaitement équilibrée (le mauvais temps nous arrive de l’Ouest, et le froid de l’Est, je ne suis donc pas rancunier !).

Les deux élus ne sont pas chômeurs mais étudiants. Financièrement cela revient au même, c’est même souvent moins intéressant !

Et puis il me semble juste d’encourager la jeunesse qui veut travailler et faire des études alors que dealer dans sa cité est beaucoup moins fatiguant et rapporte nettement plus. Un bon dealer qui débute roule en voiture de luxe, un bon ingénieur informaticien qui débute a une carte orange à Paris ou une mobylette en province (voire la voiture de sa mère si elle est sympa - la mère ou la voiture, vous choisissez comme vous voulez). S’engager dans cette voie force donc le respect et se doit d’être félicité. Un abonnement MSDN semble ainsi tout approprié pour stimuler ces vocations.

Si d’ici Lundi 19 juillet personne n’est venu contesté la validité des candidatures, la pré-sélection sera confirmée. Et Mardi 20 la poste populaire acheminera vaillamment les deux cartes vers un glorieux destin ! (ça c’est la version chinoise des césars, entièrement filtrée par le parti, discours calibré et ronflant exacerbant le sentiment nationaliste dans une aura de fausse fraternité partagée ne profitant qu’au pouvoir. - Dit comme ça, c’est un peu comme chez nous en fait…).

Bref, il n’y a plus qu’à attendre… Et j’en connais deux qui sont maintenant impatients d’être à la semaine prochaine !

Tempus fugit… Vade in pace !

Mais Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus