Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Lequel est le plus foncé sous WPF/Silverlight : Gray ou DarkGray ?

La réponse n'est pas forcément celle que vous pensez !

La taille du cul des vaches 

Rappelez-vous, il y a de de cela plusieurs années circulait sur Internet une histoire (vraie ou fausse peu importe) qui démontrait que le diamètre des fusées de la Nasa dépendait, par une suite invraisemblable de relations de cause à effet, de la taille du cul des vaches au temps des romains. On passait par la taille des charriots dont la largeur dépendait justement de celle du fessier des ces honorables bovins, ce qui imposait une distance entre les roues, elles-même créant des traces au sol qui firent que les premières voitures à cheval, pour emprunter les routes aux ornières profondes tracées par les charrues se devaient de respecter la même distance inter-roue, etc. On en arrivait ainsi au diamètre des fusées qui, pour passer sur les trains, qui devaient passer dans les tunels, dont la taille dépendait etc, etc... Au final un objet ultra technologique et on ne plus moderne se retrouvait à respecter une taille qui dérivait de celle du cul des vaches des romains...

Je n'ai pas pu retrouver cette histoire le Web pour vous mettre la référence, si un lecteur la connaît qu'il soit sympa et qu'il laisse le lien en commentaire...

Une histoire plus vraie qu'on le pense 

Bien entendu je n'ai jamais pu savoir à l'époque s'il s'agissait d'un hoax, d'une véritée romancée ou bien d'une vérité historique. Mais l'histoire que je vais vous raconter aujourd'hui me fait penser, des années plus tard, que cette histoire était probablement vraie...

Je tire librement inspiration d'un billet publié en 2006 par Tim Sneath, ceux qui désirent lire ce billet original (en anglais) n'ont qu'à cliquer ici.

Les couleurs sous WPF / Silverlight

24 bit RGB 

En Xaml il existe plusieurs façons d'exprimer une couleur. Une des options est d'utiliser la notation 24 bits hexadécimale de type RGB (Red/Green/Blue, rouge/vert/bleu) :

<Rectangle Fill="#B2AAFF" Stroke="#10F2DA" ... />  

32 bit ARGB 

Comme WPF et Silverlight savent gérer la transparence via le canal dit Alpha, on peut spécifier une couleur par un code hexadécimal 32 bits dit A-RGB (Alpha / RGB) :

<Line Stroke="#7F006666" ... />

Ce qui donnera une ligne en Cyan à 50% d'opacité.

scRGB

Plus subtile et bien moins connu (et encore moins utilisée) est la notation scRGB qui permet d'exprimer une couleur sous la forme de 4 nombres décimaux de type Single ce qui autorise la représentation d'un gamut ultra large. A quoi cela peut-il servir d'utiliser un système de notation des couleurs qui dépasse de loin les limites du RGB qui va de #000000 à #FFFFFF ? Créer un noir plus noir que le noir ou un blanc plus blanc que blanc, à part si on est on un publiciste en mal d'argument pour une nouvelle lessive, cela semble idiot.

Et pourtant cela ne l'est pas. Il n'y a qu'en matière de lessive que "plus blanc que blanc" est une ânerie (dont Coluche se délecta dans un sketch célèbre). Lorsqu'on parle infographie cela peut avoir un sens très concret : conserver les couleurs originales si celles-ci doivent subir de nombreux traitements, comme par exemple une correction du contraste ou de la Hue (teinte dans le système HSL). En effet, à force de calcul, d'arrondis et d'approximations, votre filtre de correction peut finir par créer des à-plat horribles. En utilisant le système scRGB, le code (qu'il soit C# ou XAML) pourra conserver le maximum d'information sur chaque composante couleur.

Un exemple de notation scRGB :

 <Rectangle Stroke="sc#1, 0.6046357, 0.223508522, 0.182969958" Fill="sc#1, 0.7785599, 1, 0"
      RadiusX="25" RadiusY="25" Width="250" Height="80" StrokeThickness="5" Margin="60" /> 
 

(cela donne un rectangle jaune à bords arrondis bistres).

Les couleurs nommées

Enfin, il est possible d'utiliser des noms pour définir des couleurs.

WPF et Silverlight divergent sur ce point car, économie de code oblige pour le Framework réduit de Silverlight, ce dernier ne contient pas toutes les définitions de couleur de son aîné WPF. Mais le principe reste rigoureusement le même (je vous joint d'ailleurs en fin d'article un code qui définit toutes les couleurs WPF utilisables sous Silverlight).

On peut ainsi utiliser des noms tels que : Green, SteelBlue ou MediumVioletRed. Ce qui donne en XAML :

<Rectangle Stroke="yellow" Fill="red" Width ="50" Height="50" />

Et le cul des vaches ?

C'est là que l'affaire devient croustillante... Attendez la suite pour juger !

Par souci de compatibilité avec HTML et SVG, Microsoft a repris la liste des couleurs définies dans ces standards. Une bonne idée, on a souvent accusé Microsoft de ne pas respecter les standards, ce que j'ai toujours trouvé idiot puisque justement l'innovation vient de ce qui est différent et non de l'uniformisation. Et bien justement, quand les développeurs de chez Microsoft se plient à cette servile obligation, cela donne des choses bien curieuses (à l'insu de leur plein gré comme disait l'idiot pédaleur).

En effet, la liste des couleurs HTML est pleine de bizarreries et d'idiosyncrasies qu'il eut été préférable de corriger. Expurgée de ces annomalies la liste des couleurs HTML aurait pu faire une belle liste pour XAML, mais voilà, compatibilité oblige (en fait rien ne l'obligeait, sauf les habitudes), on se retrouve dans l'un des environnements de développement le plus moderne à trainer des bêtises d'un autre âge ! La fameuse taille du cul des vaches au temps des romains influençant le diamètre des fusées de la Nasa...

Par exemple, le spectre couvert par les couleurs HTML ne respecte pas même une répartition à peu près homogène, ce qui fait qu'on dispose de très nombreuses teintes dans les rouges ou les oranges alors que les verts sont très mal couverts.

Autre exemple, les couleurs ont parfois des noms ésotériques qui montrent à quel point les auteurs originaux n'avaient aucune volonté de rendre l'ensemble compréhensible. En dehors d'un américain pure souche, qui peut bien en Italie, en France ou en Slovénie s'imaginer de quel bleu il s'agit lorsque HTML nous indique un "DodgerBlue" ? La charte couleur des Tshirts d'une équipe d'un sport totalement inconnu (le baseball) chez nous n'évoque rien (les dodgers sont en effet une équipe de baseball de Los Angeles, très connus certes, mais uniquement des américains et des rares amateurs étrangers).

Des origines encore plus lointaines

Mais si cela s'arrêtait là le rapprochement avec la petite histoire sur l'arrière train des vaches pourrait sembler un peu capilotractée. En fait nous sommes exactement dans le même cas. Car les choses ne s'arrêtent pas à HTML. Ces couleurs remontent en réalité aux premières implémentations sous UNIX du système X-Window ! HTML définit 16 couleurs qui sont directement mappées sur les 16 couleurs de la palette EGA. Mais plus loin encore, les premiers browsers comme Mosaic (1992) supportaient aussi les couleurs nommées de X11 ! Malheureusement certaines couleurs HTML avaient des homonymes X11 qui, bien entendu, ne donnait pas exactement la même teinte... par exemple ce vert HTML donnait ce vert sous X11.

Un gris plus foncé que le gris foncé

Et c'est ainsi que de tout ce mélange le Gray HTML fut défini par #808080 alors que le DarkGray est défini par  #A9A9A9, un gris plus clair que le gris...

On en revient à la question posée dans le titre de ce billet. Et vous voyez que la réponse est loin d'être celle qui semble s'imposer en toute logique !

WPF et Silverlight réutilisent cette liste de couleurs qui ne remonte pas aux temps des romains, mais pour l'informatique, l'époque de X11 c'est même pire : de la préhistoire !

Du coup, il semble bien plus intelligent d'utiliser les codes couleurs RGB, ARGB ou scRGB que les couleurs nommées si on ne veut pas obtenir des résultats étranges...

Incroyable non ?

On pourrait tirer milles conclusions de cette petite histoire. Je vous laisse y réfléchir, je préfère ouvrir des portes que d'asséner des jugements définitifs. Poser des questions ou créer le questionnement est souvent bien plus utile que d'apporter des réponses toutes faites.

On peut aussi juste en rire, c'est bon pour la santé :-)

Stay Tuned !

(pour ceux qui ont lu jusque là, le cadeau annoncé : ColorHelper.cs (16,31 kb) )

blog comments powered by Disqus