Dot.Blog

Windows, UWP, C#, XAML, Xamarin

Silverlight 4 : Mamma mia !!!

La bêta de SL 4 arrive… Et les nouveautés sont encore une fois époustouflantes faisant de cette prochaine version une release majeure comme les 3 précédentes et non une simple mise à jour.

Certains seront déçus d’apprendre que la vraie 3D à la WPF ne semble pas encore intégrée (mais d’ici la finale peut-être ?), en revanche sur tous les autres points les améliorations sont extraordinaires et gomment, une fois encore et comme je le dis depuis longtemps, toutes les différences essentielles entre une application WPF de bureau et une application Silverlight Web.

Silverlight 4 c’est le petit poucet qui mange l’ogre, c’est le chaperon rouge qui se farcit un gigot de loup aux herbes. L’intérêt de WPF ne tient plus qu’à quelques fils que savamment et avec un doigté exceptionnel l’équipe de Silverlight coupe un à un …

Depuis un moment je vous dis mon sentiment que le futur de Xaml s’appelle Silverlight et chaque nouvelle release nous rapproche de cette fusion entre desktop et web, au point que, j’en suis convaincu, il arrivera un jour prochain où une seule technologie sera maintenue. Et elle ne s’appellera pas WPF, mais Silverlight. Donc, si vous ne vous y êtes pas encore mis, il est plus que largement le temps. Ceux qui ont suivi mon conseil en 2005 de virer de bord pour C# au lieu de Delphi ne l’ont pas regretté, même si beaucoup étaient très sceptiques à l’époque… Si je vous dis aujourd’hui faites du Silverlight, faites comme vous le sentez mais je me trompe que rarement sur ces choses là !

Les nouveautés orientées applications

  • Support d’impression permettant les hardcopies (copie d’écran) et la sortie de documents autant que la visualisation virtuelle des impressions (preview), indépendamment du contenu de l’écran.
  • Un nouvel ensemble de composants pour les fiches de saisie avec 60 contrôles personnalisables
    • dont des contrôles tels qu’un éditeur Rich Text avec support des hyperlinks, des images, des Textbox masqués pour les validations complexes…
    • DataGrid améliorée avec tri et resize des colonnes et le copy/paste des lignes
  • Intégration de WCF RIA pour créer des applications n-tiers avec support transactionnel, paging, etc.
  • Extension des possibilités de localisation avec support bi-directionnel et accès à 30 nouvelles langues comme l’hébreu, l’arabe, le thaï, etc.
  • Le CLR permet maintenant que le même code compilé puisse tourner aussi bien en mode Web qu’en mode Desktop !
  • Databinding amélioré avec grouping / editing et formatage de chaines à l’intérieur du binding
  • Support complet de M.E.F. pour créer des applications composites de grande taille (chargement dynamique, découverte automatique des plugins, etc).
  • Support complet de la surface de design dans Visual Studio 2010 et meilleure intégration avec Blend.

Les nouveautés orientées outils dans VS 2010

  • Surface de design totalement éditable
  • Une property grid riche avec de nouveaux éditeurs de valeurs
  • Drag’Drop support pour le Databinding, nouvelles fenêtres pour les datasources,…
  • Simplification des accès aux styles définis dans Blend
  • Intellisense pour Xaml, C# et VB

Les nouveautés améliorant l’UX

  • Support des Webcam et des micros pour le partage de vidéos et de l’audio par exemple pour créer des applications de type Chat ou Assistance client (ou bien d’autres choses !)
  • Enregistrement local de vidéos et de sons. Capture video Raw sans interaction avec un serveur (pour créer des applis de vidéos conférence par exemple).
  • Insérer des données externes avec Copy, Paste ou Drag’drop
  • Les listes gèrent la molette souris
  • Support des interactions conventionnelles du bureau avec par exemple les menus locaux par clic-droit
  • Support de Google Chrome
  • Optimisation des performances : les applications SL4 démarrent plus vite et s’exécutent 200% plus vite que leur équivalent SL3 !
  • Support du Multi-touch et des “gestures” (mouvements pré-établis ayant une signification dans le logiciel comme par exemple dessiner un rond sur l’écran avec le doigt pour déclencher un traitement)
  • Support du Multicast
  • Protection du contenu H.264 au travers des DRM Silverlight (utilisant PlayReady)
  • Protection des sorties pour l’audio et la video permettant au propriétaire du contenu ou au distributeur de s’assurer que les médias sont diffusés au travers d’une connexion vidéo sécurisée

Les nouveautés out-of-browser

Pour les applications dans la sandbox

  • Possibilité de placer du HTML dans les applications pour une plus grande intégration avec du contenu web comme les mails, l’aide, les états…
  • Support des notification “toast”, c’est à dire des fenêtres indiquant le statut de l’application même si l’utilisateur utilise une autre application
  • DRM offline
  • Contrôle de la position de la fenêtre, sa taille, son style

Pour les applications “trusted”

  • lecture / écriture depuis l’application SL des emplacements Mes Documents, Ma Musique, Mes Images, Mes Vidéos (ou leurs équivalents pour les machines non Windows). Permet le stockage et la lecture locale en dehors de l’Isolated Storage pour une meilleure intégration avec les données de l’utilisateur (production et stockage d’états par exemple)
  • Appel d’autres programmes Desktop comme Office par exemple. Il devient possible entre autre d’ouvrir Outlook pour envoyer un mail, de générer un état qui s’ouvre dans Word ou des tableaux de données qui s’affichent dans Excel, etc.
  • Automation COM autorisant l’accès aux périphériques et aux autres possibilités du système hôte. Par exemple : accès à un lecteur de carte d’accès ou de badges en USB.
  • Une nouvelle interface utilisateur pour les demandes de privilèges lorsque l’application fonctionne out-of-browser.
  • Objets de Group Policy permettant aux entreprise de fixer des droits globaux aux applications Silverlight tournant out-of-browser pour un déploiement simplifié et sécurisé.
  • Accès au clavier en mode FullScreen (plein écran)
  • Amélioration de l’accès à des données cross-domain sans avoir besoin de la présence d’un fichier de sécurité

Conclusion

Toutes ces nouveautés ouvrent des horizons radieux aux applications Silverlight et minimisent encore plus la distance entre applications de bureau et applications web.

On appréciera l’accès au clavier dans le mode plein écran qui permettra de faire des applis plus belles, plus immersives pour l’utilisateur. On notera avec intérêt l’accès au hardware ouvrant par exemple la possibilité pour les logiciels médicaux d’accéder à un lecteur de carte Vital tout en créant des applis Full Web (je sais que plusieurs de mes clients éditeurs seront vivement intéressés !). On piaffe d’impatience devant les nouvelles possibilités de preview et d’impression qui manquaient cruellement.

On appréciera bien entendu en même temps que les efforts “cosmétiques” tous les efforts techniques de cette version (MEF, RIA data services…) faisant de Silverlight un outil “pro” pour créer des applications “pros”. Microsoft a résolument décidé de laisser le côté amateur des outils permettant tout juste de créer des bandeaux de pub à la concurrence…

Bref, chaque nouvelles possibilités de Silverlight 4 créée un champ infini de nouvelles cibles potentielles : applications de gestion (facturation, suivi commercial), de support (Chat, Assistance technique), médical, multimédia (vidéos, sons)…

Nous assistons à chaque release de SL à la maturation d’une technologie majeure qui va s’imposer au fil du temps comme “la” technologie pour créer des applications riches, légères ou non, Web ou Desktop.

Quelle époque formidable ! :-)

Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus