Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Une leçon du Rugby aux recruteurs d'informaticiens ?

Après avoir discuté il y a quelques temps dans un billet des leçons que les informaticiens pourraient donner aux politiques, il me semble que le match France / Nouvelle zélande qui a eu lieu hier soir sur le score de 20 à 18 pour la France pourrait bien être riche en enseignement pour tous, et pour les informaticiens en particulier.

Je m'explique. Les All-Black ont été les meilleurs, stratégiquement, techniquement, en terme de puissance physique, d'occupation du terrain, etc. C'est une évidence. La France a seulement été vaillante. Une équipe motivée constituée de bons éléments. Mais pas une équipe championne du monde, de l'aveu même de son entraîneur d'ailleurs.

Et pourtant la France a gagné le match de façon très honorable !

Cela pose problème à tous les sélectionneurs du monde, à tous les recruteurs, à tous les patrons d'équipes notamment dans notre beau métier me semble-t-il...

La norme et la mode dans notre profession est d'exiger des CV toujours plus "blindés", d'exiger une expérience sans faille plus longue parfois que l'existence des produits ou langages sur lesquels elle doit porter (je lu cent fois demander x années d'expérience sur des technos qui venaient de sortir...). Les tests d'embauche sont souvent menés par des gens qui ne pensent qu'à "coincer" le prétendant avec des questions très techniques, des bugs à trouver dans un code par exemple. Beaucoup de ces questionnaires sont basés sur le fameux "haha" c'est à dire que la réponse est évidente.. si on la connaît, et seulement dans ce cas...

Bref on veut des favoris, des tueurs, des gens capables de citer Stroustrup (et savoir l'écrire) dans le texte, et on espère qu'avec de tels candidats on pourra constituer une équipe performante, mieux : la plus performante.

L'équipe de France nous a prouvé hier soir que cette logique est absurde. On peut être dominé par des techniciens qui connaissent mieux leur fondamentaux, par des gens plus pointus techniquement, et pourtant on peut les battre avec une équipe plus faible mais inventive et très motivée...

Quand j'aurai à faire passer des entretiens d'embauche dans le futur, pour mon compte ou en tant que conseil pour mes clients, j'essayerai de me rappeler de la leçon que notre équipe de Rugby nous a donnée le soir du 6 octobre 2007...

blog comments powered by Disqus