Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Xamarin Essentials pour les besoins … essentiels !

Il est temps de retrousser les manches le ramollissement des neurones pendant les vacances suivi du rush de la rentrée méritait de vous laisser vous y remettre en douceur ! Au programme aujourd’hui une belle librairie gratuite et une célébration ! de quoi ? ….

Célébration

Commençons par la fête !

Car après les joies des vacances et le dur retour à la réalité du boulot chacun de nous est un peu chargé de nostalgie, on a encore un peu de sable dans le fond de nos chaussures, le bronzage commence déjà à partir (tout ça pour ça…) et même l’été qui joue les prolongations, ce qui aurait été un motif de joie il y a 30 ans, ne fait que nous rappeler que l’épée de Damoclès du réchauffement climatique juste là, au-dessus de nos têtes, se rapproche dangereusement…

Difficile d’être totalement joyeux donc. Heureusement qu’il reste C# et XAML !

Et justement à ce sujet je voulais célébrer avec vous mes 10 ANS de MVP. 10 ans de présence, des milliers de billets, de pages, de livres plus loin, c’est un gros boulot qui a été fait !

Alors ça vaut bien un petit sourire Smile

D’autant que ce n’est pas terminé ! Merci de votre fidélité.

Xamarin.Essentials

imageDepuis quelques mois se trame quelque chose d’intéressant dans le monde Xamarin : la mise à disposition d’une librairie aussi officielle que gratuite, Xamarin.Essentials.

Nous en sommes toujours au stade preview, la première version releasée, la 0.6.0, datant d’il y a quatre mois, la 0.10.0 d’un mois. C’est donc du tout frais et la peinture n’est pas encore sèche. Le mur lui-même n’est pas encore fini de construire d’ailleurs puisqu’on ne sait pas quand la version 1.0 sera mise en ligne.

Qu’est donc que Essentials ?

Xamarin est déjà un outil fantastique qui permet lorsqu’on développe du code cross-plateforme ou qu’on cible directement iOS ou Android de le faire entièrement en C# sous .NET. C’est un avantage décisif pour tous les devs connaissant ce langage et cette plateforme. Xamarin offre tout cela et bien plus puisque sur chaque plateforme on peut accéder toujours en C# à toutes les API natives.

Traditionnellement Xamarin se décline deux versions Android et iOS (Tizen et Mac sont venus après) pour attaquer directement ces OS mais aussi sous le nom de Xamarin.Forms pour sa version cross-plateforme totalement unifiée.

Tout cela est génial, rien de cette nature n’existe ailleurs. Des bricolages divers et variés trouvent bien sûr ici et là une certaine clientèle, mais rien ne peut égaler la souplesse et la puissance de ce que Xamarin nous offre grâce à C#, .NET et même XAML. Essayez juste de transposer trois lignes de LINQ dans un langage non .NET et vous comprendrez ce que revenir au moyen-âge veut réellement dire !

Bref nous sommes heureux et gâtés. Mais si Xamarin nous offre tout ce qu’il faut pour coder et même pour accéder aux API natives, il reste parfois du travail à faire pour accéder à des features qui réclament alors de mettre les mains dans le cambouis de chaque OS. Pourtant ce sont des besoins… essentiels !

Grâce à la philosophie de plugins de VS et Xamarin, de tels plugins existent pour nous simplifier la vie.

Mais pour l’essentiel ?

Pour l’essentiel il existe donc maintenant Xamarin.Essentials !

L’API de Xamarin.Essentials

Le principe est d’offrir toutes les API indispensables pour créer des applis mobiles. Les choses dont on a besoin souvent et qu’il est fastidieux d’aller bricoler en natif alors que cela revient tout le temps et qu’une bonne librairie bien faite et maintenue pourrait nous éviter de le faire. Cela évite aussi de piocher dans 50 packages Nuget différents juste pour récupérer un ensemble de fonctions si souvent utilisées.

C’est l’esprit même des Essentials…

La première preview proposait 25 API standardisées, nous devons avoir dépasser la trentaine dernièrement et cela ne fera que grossir au fil du temps.

Alors que trouve-t-on dans Xamarin.Essentials ?

La liste des API est un peu sèche à gober toute crue, mais rien ne vaut une liste pour tout voir rapidement… Alors voici les API dont on dispose (sachant que cela n’a rien de définitif) :

Chaque lien renvoie vers la doc officiel pour que vous puissiez facilement regarder le détail d’une API qui vous intéresse.

Conclusion

On va reprendre en douceur… ça sera tout pour aujourd’hui et je reviendrai certainement sur certaines API plus en détail bientôt, le stockage des fichiers par exemple est assez “essentiel” pour qu’on creuse un peu plus la question ! En revanche je vous laisserai découvrir l’API de la torche tous seuls Winking smile

Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus