Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Fin du Monde - Les prémices ? Samsung Officiellement N°1 !

[new:31/12/2012]Tous les observateurs du monde Microsoft ont depuis plusieurs mois les yeux rivés sur l’accord MS/Nokia dans l’espoir que cette alliance permette à Windows Phone 8 d’avoir le succès qu’il mérite. Dans le même temps les fêlés de tout poil scrutent les cieux et les entrailles de la planète pour déceler les prémices d’une fin du monde qui se fait attendre. Mais elle a déjà commencé ! Les textes Maya n’avaient jamais dit qu’elle serait instantanée. La preuve : même si les dés sont loin d’être définitivement jetés, ceux qui tournent sur le tapis en ce moment sont plutôt en faveur d’un autre géant que MS, et ce n’est pas la pomme… Un œil critique sur la vraie fin "d’un monde" au lieu de celle "du Monde" ?…

image

Samsung SIII percutant la planète Smartphone (depuis les e-naxos Labs en orbite)

 

IHS ISuppli

Ce n’est pas le nom du vilain extraterrestre qui va tout faire péter sauf Bugarach, IHS a acquis ISuppli, une société d’analyse du marché, et cette entité réputée vient de publier des chiffres qui donnent une vision précise du marché des mobiles, en accord avec ce qu’on pouvait prévoir en toute lucidité pour qui s’intéresse de près à ce marché.

Samsung numéro 1 mondial

Pour la première fois depuis 14 ans Nokia ne sera pas en haut l’affiche, même en groupant Smartphones et téléphones cellulaires qui était son cheval de bataille. Le lent déclin se précise, façon RIM. Hélas l’alliance avec MS ne fait que retarder un peu la chute, donnant l’impression d’un plan au ralenti comme dans certains de films de guerre où un type qui vient de se prendre une balle dans la tête n’en finit pas de tomber, de tomber, dans un lent mouvement vers le sol.

Et à qui profite le crime ? A ces incroyables Sud-Coréens de Samsung.

Un tableau qui remet les idées en place

Samsung va atteindre en 2012 29% du marché du marché mondial après une année 2011 déjà bien orientée (24%). C’est surtout Nokia qui en fait les frais avec une chute de 30% à 24% !

Même sur le marché du cellulaire tout simple ces bougres de coréens ont raflé la mise !

 

Le marché des Smartphone est certes le plus rentable (par rapport aux cellulaires simples), en CA et en marge, et c’est celui qui progresse le plus au niveau mondial toutes marques confondues (35.5% contre 1% pour les cellulaires), ce qui confirme une tendance inéluctable même pour ceux qui ne sont pas experts en la matière. C’était aussi prévisible que la voiture qui a remplacé le cheval de trait.

Samsung se place très bien sur les deux segments mais surtout sur celui du Smartphone. Et pas en seconde classe, pas dans le modèle cheap qui fait sourire, pour les pauvres, non, sur du très haut de gamme  comme le S3, le Note 2 que tous les comparatifs sérieux ne peuvent présenter qu’à côté du sacro-saint IPhone même si honnêtement il ne casse plus des briques (mais on se sent encore un peu obligé dans une certaine presse de citer Apple dans un comparatif. Profitez-en ça ne durera plus très longtemps.).

Un autre tableau qui enfonce le clou

Car le marché du Smartphone comme je le disais plus haut est bien plus “juteux” que celui du simple cellulaire. Nokia occupait la place de tête de ce dernier mais ce n’est plus le cas (tableau précédent) et Samsung lui ravit la 1ère marche du podium. C’est dommage certes, mais bien grave puisque les Smartphones rapportent infiniment plus dirons les plus plus optimistes. Mais tout de même. Tomber, chuter, ce n'est jamais un signe qu'on peut interpréter positivement malgré tout...

Mais la même scène se déroule sur le marché du Smartphone, et là ça “déchire grave”. Malgré la sortie du 920 et des autres modèles précédents, Nokia n’arrive pas encore à séduire assez pour affirmer une vraie présence qui compte. Quand la firme nordique parle de succès avec 2.5 millions de 920 vendus (aux revendeurs, aux clients ? Le flou incite à la méfiance), Samsung aligne 30 millions de SII, presque autant de SIII et des millions de Note et Note 2 ! Le tout sous Android, cela va sans dire. Les deux constructeurs ne jouent pas dans la même catégorie tant les différences sont gigantesques.

 

 

Samsung pousse Apple vers la sortie

Aujourd’hui certainement le meilleur allié de Google et de son Android, Samsung empêche RIM de revenir le poussant à la mort prochaine et bloque l’entrée du marché à Nokia qui sur les Smartphone passe de 16% à 5% malgré leurs efforts (situation très inquiétante, aussi pour Windows Phone 8), mais l’acte de guerre le plus significatif reste de pousser Apple vers la sortie !

Alors qu’en 2011 les deux firmes étaient au coude-à-coude, qu’Apple sentant la fin agonisait Samsung de procès sur des brevets ridicules, en 2012 Samsung éjecte Apple de son trône sans discussion possible. L’antipathie montante du public envers l’agresseur qui n’a plus aucune idée neuve ? Ca doit jouer.

Que dire pour le développeur ?

Je suis bien le premier attristé par ces constats qui relèguent Windows Phone, toute version, au rang de curiosité sur un marché qui ne semble pas vouloir décoller, pourtant le produit est innovant, différent et bien pensé. Tous ceux qui aiment Windows Phone veulent croire en un avenir meilleur et j’en fais partie. Tout le monde espère en le “rouleau compresseur” que peut être Microsoft dans la durée s’ils s’en donnent les moyens.

Seulement il y a un problème, et un gros. Le coup du "rouleau compresseur" on l'a joué pour Windows Phone 7. Et ça n'a pas marché... Microsoft a visiblement perdu toute influence ? Non bien sur. Sur le marché du PC, je pense qu'ils ont gardé une force de conviction dans le temps. Mais sur les marchés qu'ils ont raté, sur lesquels ils sont venus trop tard, hélas oui, il faut le constater, l'effet "rouleau compresseur" de Microsoft se fait ratatiner par l'effet Rouleau de Printemps Samsumg !

Et c'est très grave. Car si le marché était resté tel quel, avec Apple 1er, Google second et MS grignotant progressivement des parts de marché, on pourrait rester optimiste (naïf?). Mais ce qui se passe sous nos yeux c'est l'horreur absolue, la déconfiture : c'est Microsoft qui aurait du prendre la 1ère part de marché face à Google, un moteur de recherche qui recycle du linux dans des téléphones coréens !

Le drame est là : le marché bouge bien, il n'est pas paralysé, tout change, sauf une chose : Microsoft est en fin de peloton et quand une ouverture se fait, ce n'est pas Microsoft qui monte sur le podium mais un constructeur coréen... 

"Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?..." Le Cid est décidément une oeuvre bien moderne !

Plutôt que dépenser 1,5 Milliard de dollars (somme délirante!) en publicités assez peu convaincantes il faut le souligner, MS aurait du utiliser le même budget pour faire cadeau de téléphones Nokia et de tablettes Surface par exemple dans une tombola mondiale géante. D’abord cela aurait fait un buzz gigantesque alors que leurs pubs sont certes sympathiques mais sans aucune capacité à inciter à l’achat (de mon avis et de ceux que j’interroge autour de moi), et ensuite cela aurait assuré plusieurs millions de clients dès le départ et relancé le Windows Store.

Je dis “relancé” car il vrai qu’on a vite fait le tour de chaque rubrique (bien loin des 20.000 ou 30.000 apps annoncées, je balaye régulièrement le Store à 100% et je ne pourrais pas le faire si les chiffres étaient ceux-ci), et encore même dans sa version française il y a pléthore d’apps totalement en chinois, russe ou autre langage exotique, du pur remplissage sans aucun intérêt pour un européen (ce que je vous engage à signaler comme inapproprié sur le Store, il y un clic à faire…). A tel point que le Windows Store fait maintenant de la publicité pour des applications classiques Win32 comme Photoshop ou Illustrator !!! 
C’est une décision totalement déraisonnable, elle finit de décrédibiliser les apps Windows 8 en prouvant que pour les “vraies” applications, seul le bureau classique a de l’avenir… C’est ce que je vous disais depuis longtemps, mais ce choix de MS sonne comme une officialisation, mais totalement schizophrène. Car dans le même temps, et c’est un pur contresens, le discours officiel veut prouver que WinRT seul est l’avenir....
Les mots d’un côté, la réalité des actions de l’autre, on sent que MS n’est pas à l’aise dans ce Windows 8 à deux têtes incompatibles dont aucune aujourd’hui ne peut remplacer l’autre. Les deux sont biens… Mais il faut faire un choix, sinon le message est trop brouillé pour le public et même pour les clients Pro (qui finalement n’y comprenant rien eux-aussi, traduisent cela comme un risque et passent donc tous à Windows 7… C’est vraiment un gros ratage).

Mortification

Mortifié je suis.

Microsoft propose aujourd’hui les meilleures technologies du marché, les plus cohérentes, celles qui répondent à tous les besoins ou presque dans l’harmonie de plateformes unifiées (.NET, WinRT) où le développeur peut choisir son langage sans aucun impact sur la qualité du produit fini, où les outils de développement ne sont pas seulement bien faits, où ils sont le must de tout ce qui existe à l’heure actuelle !

Tant de génie, tant de talent des ingénieurs de Microsoft foulé au pied par des zigotos Coréens ? Non.

Hélas, et d’où ma mortification, tout cela est la faute de Microsoft, donc de son management. Soyons honnêtes, le balayeur ou le développeur qui a fait des drivers imprimante pour RT ne peuvent sérieusement être tenus responsables hein…. Reste comme coupables Sinofsky et ses idées délirantes (le tout tactile sur PC de bureau, l’OS à double tête etc), et Ballmer qui en tant que Big Boss doit endosser toute la responsabilité des décisions, d’autant que le premier a déjà été remercié (et qu’il ne risque plus de nuire, ce qui est une bonne nouvelle malgré tout dans cette avalanche de désillusions).

J’adore WinRT, j’adore Surface et la RT est un vrai plaisir à manipuler, j’adore Windows Phone 8. Toutes ces technologies sont vraiment excellentes.

Mais diable qu’elles sont mal vendues !

Que de monstrueuses verrues viennent gâcher ces si jolis visages !

Surface par exemple, pourquoi ne les mettre en vente dans tous les magasins que 6 jours avant Noël, une fois que tout le monde a déjà fait ses achats au lieu de le faire dès sa sortie (déjà tardive niveau timing des cadeaux) ? Pourquoi ? On a envie d’attraper le responsable par les épaules et de le secouer en lui hurlant aux oreilles ce "Pourquoi ?" !

Faire une erreur peut se rattraper. Les accumuler finit par coûter cher.

Il y a des dangers qui pointent leur museau, et pas des fins du Monde bidon, mais la fin de certains mondes… A terme Nokia pourrait disparaître ou être forcé de se lancer sur le marché Android pour (sur)vivre... Après tout c’est une entreprise comme les autres, quels que soient les accords avec Microsoft, sauf à ce que ce dernier rachète Nokia. Le passage de Nokia à Android pour sauver sa peau serait un sacré sale coup pour Windows Phone, il faut l’admettre car ce n’est pas les quelques HTC qui vont faire le poids face à tous les modèles à tous les prix que le marché Android propose.

A terme aussi, Apple glissera en fond de classement car comme je l’avais prédit les concurrents ne sont pas restés les deux pieds dans le même sabot. Aujourd’hui Samsung par son succès confirme cette analyse que j’expliquais il y a plus d’un an déjà…

Ce constat on pourrait le faire pour Surface aussi. On sait que les ventes sont en dessous des prévisions. Tous les bloigs informés le disent. A part la mère de Ballmer et moi vous en connaissez beaucoup des gens ayant une Surface RT ?

Pouquoi ? Le ratage dans la distribution évoqué plus haut, mais aussi parce que tout le monde s'est mis  dans la tête qu'il fallait attendre la version “Pro”, parce que “c’est mieux, donc j’attends” tuant irrémédiablement le marché de la version RT. Erreur de markéting de débutant. Qui a mis cette idée stupide dans la tête du public si ce n’est la direction de Microsoft elle-même ?

Erreur côté client qui attend trop d’un produit inutile. Quel intérêt en effet de faire tourner des applis Win32 sur un écran de 10” alors que ces applis ne sont pas prévues pour de si petits écrans et encore moins pour le tactile ? Aucun intérêt. Surtout quand on connait aujourd’hui le prix (très élevé) et la faible autonomie (Intel oblige) de Surface Pro…

MS n’aurait _jamais_ du proposer de Surface Pro et être très clair dès le départ sur ce sujet, jamais. La seule Surface qui vaille la peine car elle est innovante et (modérément) accessible c’est Surface RT ! C’est elle aussi qui souffre le moins de la dualité des bureaux et qui représente le mieux l’avenir sans bureau classique. Quelle bévue… Quel manque de génie. Alors que ceux qui ont conçu Surface en ont eu..

Je ne suis pas Madame Irma, mais force est de constater que mes prévisions de ces deux dernières années se réalisent, Ballmer devrait lire plus souvent Dot.Blog…

Mortifié donc je suis.

Je crois en des technos innovantes mais vendues de travers, en dépit du bon sens, accumulant les maladresses et les fausses bonnes idées qui hélas brouillent le message et nuisent aux ventes. Forcément ça déprime un peu…

Conclusion

Je soutiens WinRT, Surface RT. Je soutien la technologie Microsoft.

A ce titre d’ailleurs et cela sera une grande première pour Dot.Blog, un petit bandeau de publicité Microsoft devrait certainement venir décorer la colonne de gauche dans un avenir proche. C'est à l'étude. Il n’y a jamais eu de publicité sur Dot.Blog, mais en entrant dans le programme CPL de Microsoft, le site entend promouvoir les produits dont il parle en permanence. Il s’agit bien de cohérence, de l’affirmation de mon soutien à Microsoft bien plus que d’une visée mercantile (quand on sait le peu que cela rapporte on ne doute pas un instant de cette affirmation).

Mais ne m’en demandez pas plus pour l’instant. Un MVP est un “expert indépendant”, pas un VRP de Microsoft, chacun son métier. C’est cette indépendance qui fait toute la valeur de l’expertise d’un MVP. Microsoft a raison d’être fier des 5000 MVP dans le monde. Et chacun de ces 5000 experts a raison d’être fier de cette reconnaissance.

Je soutiens Microsoft et leurs technologies, mais je ne peux que constater qu’ils s’y prennent très mal et que l’ère Sinofsky / Ballmer aura été la plus paradoxale, celle de tous les ratés et en même temps des meilleurs technologies…  Sinofksy en chien fou faisant gober à Ballmer des âneries qui nuisent à l’image même des produits, Ballmer passif, virant le coupable après que le mal soit fait.

Windows 8 sur Surface RT est mon ami, mais par exemple ne me demandez pas de chanter trop fort les louanges de Windows 8 sur PC même si la partie technique est une vraie réussite : il y aussi trop de ratés (un OS à deux têtes incompatibles reste pour moi une hérésie technique totale et un anti-pattern de l’UX, toutes les explications pour tenter de faire croire que c'est normal sont des foutaises ridicules, voire une insulte à l'intelligence), ni celle de Windows Phone 8. J’ai chanté celles de Windows Phone 7 et j’ai vu comment cela s’est terminé (arrêt pur et simple enrobé dans une mise à jour sans issue, incompatibilité des machines vendues avec le nouvel OS, …). Ce ne sont pas des positions soutenables par un expert indépendant qui se doit de conserver sa crédibilité.

L’avenir proche se dessine facilement : WinRT pour les tablettes RT, WPF pour les PC, et Android pour les smartphones. Silverlight pour l’intranet en entreprise a encore quelques belles années et ASP.NET pour le Web.

Tout cela peut s’unifier avec des solutions que j’ai présentées dans Dot.Blog. Tout cela peut se faire en gardant le meilleur de la technologies Microsoft et il y a le choix (serveurs IIS, SQL Server, Visual Studio, Blend, C#, Linq…).

Mais vouloir tracer sa route avec WinRT sur PC de bureau ou investir dans des softs pour Windows Phone 8 ne m’apparaît pas pertinent ni lucide aujourd’hui, sauf marchés de niche, sauf envie de faire juste de la présence, genre publicité institutionnelle, sans espoir d’en tirer profit. 

Microsoft doit _absolument_ clarifier sa position sur RT et sur le bureau classique et doit _absolument_ en supprimer un de la prochaine version de Windows. L'OS à double tête est une impasse, tant technique qu'intellectuelle, conceptuelle.

Entasser les couches incompatibles incapables de se remplacer dans un OS est folie pure. A ce rythme là dans quelques années combien de Bureaux incompatibles entre eux Windows comportera-t-il au fil des idées délirantes de l'un ou de l'autre des clones de Sinofsky que Ballmer fera défiler ?

N’attendons vraiment rien de Julie Larson-Green, bras droit de Sinofsky depuis des années qui tiendra la même politique en l’enrobant dans des artifices pour maintenir l’écran de fumée et la logique suicidaire initiée par son mentor. Confirmant par ailleurs le management incompréhensible de Ballmer. Ne rêvons pas non plus d’un retour de Bill Gates qui est out depuis longtemps (et qui s’occupe avec passion et talent de nobles causes certainement meilleures pour son Karma que de rattraper les boulettes de Ballmer et Sinofsky !). Espérons seulement que touché par la grâce divine ou simplement viré par le conseil d'administration toute la direction de MS soit changée le plus rapidement possible. Quand on aime Microsoft, quand on aime leurs technologies, on ne peut voir que cette issue pour la survie de tous ces produits magnifiques qui pâtissent de tant d’erreurs de management.

Car les produits sont bons, même mieux ça. C'est le management qui est à côté de la plaque. Le succès de Samsung prenant la 1ère place à Apple et Nokia est là pour nous le rappeler : mais où est donc Microsoft ? Et ça fait mal. C'est dur à dire, à se l'avouer. Il faut qu'il se passe quelque chose de radical bientôt, sinon MS va tout perdre. Quel intérêt de maintenir WinRT si Surface se vend trop peu, si sur PC les gens installent du Windows 7 ou des bricolages pour revenir en bureau classique ? Plus aucun, vous en conviendrez. Et c'est comme pince-mi et pince-moi, si WinRT tombe à l'eau, que restera-t-il de superbe à Microsoft ? Revenir à Windows 7 sur le marché du PC ? Et pourtant, le film qui se déroule sous nos yeux, on sait que c'est comme cela qu'il va se terminer si les scénaristes ne font pas entrer très vite un élément nouveau dans le script...

Heureusement cela laisse plein de possibilités de s’éclater avec WinRT sur Surface, WPF sur Bureau classique, et toutes les autres technos Microsoft. On pourra même un jour rêver d’un Windows entièrement RT, clair, remplaçant totalement le bureau classique et surtout compréhensible par les utilisateurs, et je le soutiendrai. Peut-être même qu’à force, Windows Phone finira par prendre une part de marché significative, et je le soutiendrai aussi. Mais pour l’instant Dot.Blog restera concentré sur ce que je considère porteur, histoire de ne pas vous envoyer au mur en louant des produits mal cadrés juste pour faire reluire mon insigne de MVP. MVP je suis justement, avec fierté, mais cela sous-entend que je reste un Expert indépendant, et le resterai avant tout. Même s'il faut dire des choses qui ne font pas plaisir. Justement, par fidélité, par loyauté.

Alors Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus