Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, WinUI/Android/iOS, MAUI

Les 101 exemples de LINQ à portée de clic !

LINQ.. Je vous en parle très souvent car cela en vaut largement la peine. L'essayer c'est l'adopter, surtout que ses diverses moutures (Linq to XML, Linq to SQL, Linq to Object...) peuvent trouver leur place et rendre service dans tout type de développement.

Articles, astuces, j'ai beaucoup écrit sur LINQ et ce n'est certainement pas terminé. Mais il ne faudrait pas oublier les "101 exemples pour LINQ" créés par Microsoft.

A ma connaissance il n'existe pas de traduction, cela n'existe qu'en anglais. Mais c'est une belle visite de la syntaxe de LINQ et certainement un complément indispensable à une autoformation sur le sujet.

Ces exemples ne sont pas très récents mais je me suis rendu compte que peu de développeurs les connaissaient, au moins en France. D'où l'intérêt de rappeler leur existence.

Pour la petite histoire, le chef de projet qui a écrit ces exemples a touché $202 de la part de Anders... En effet, lorsqu'il a fallu écrire les exemples, Anders était assez pressé de voir le travail fini et avait promis $2 pour chaque exemple qui serait terminé à la dead-line, une sorte de plaisenterie. Le jour fatidique, arrivé en réunion, le chef de projet en avait réalisé 101. Anders a alors fouillé ses poches et a fait l'appoint, 101x2 = $202 qu'il a remis au gars un peu gêné, ne sachant s'il devait accepter ou pas... Ce bon chef de projet a utilisé la somme pour inviter le soir même les développeurs de son équipe au resto. Une belle histoire non ? :-)

PS: Vous pouvez aussi télécharger d'autres exemples Linq en cliquant ici [edit: en novembre 2012 le site pointé n'existe plus, sorry]. Ce n'est pas très récent (Ctp de mars 2007) mais pour ceux qui prennent Linq au vol plutôt qu'à ses débuts, il est fort probable, si vous êtes dans ce cas, que vous soyez passé à côté de ce téléchargement...

PS2: Si vous voulez faire tourner le code des 101 exemples LINQ, vous trouverez sur le site pointé par le lien donné en début d'article le code de la méthode GetProductList(). Ce code est assez exotique et ne compile pas. Il faut le modifier pour en tirer quelque chose. Pour vous simplifier la vous trouverez ci-après une unité de code C# contenant une définition correcte de cette fonction, encapsulée dans une classe abstraite. Cela devrait vous aider... Data.rar (2,26 kb)

Quizz C#. Vous croyez connaître le langage ? et bien regardez ce qui suit !

C# est un langage merveilleux, plein de charme... et de surprises !

En effet, s'écartant des chemins battus et intégrant de nombreuses extensions comme Linq aujourd'hui ou les méthodes anonymes hier, il est en perpétuelle évolution. Mais ces "extensions" transforment progressivement un langage déjà subtile à la base (plus qu'il n'y paraît) en une jungle où le chemin le plus court n'est pas celui que les explorateurs que nous sommes auraient envisagé...

Pour se le prouver, 6 quizz qui vous empêcheront de bronzer idiot ou de vous endormir au boulot !

Un petit projet exemple avec les questions et les réponses sera téléchargeable en fin d'article demain...
[EDIT 4-7-08] Le lien se trouve désormais en fin d'article. Le code source contient les réponses au quizz.

Quizz 1

Etant données les déclarations suivantes :

class ClasseDeBase
{
   
public virtual void FaitUnTruc(int x)
    {
Console.WriteLine("Base.FaitUnTruc(int)"); }
}

class ClasseDérivée : ClasseDeBase
{
   
public override void FaitUnTruc(int x)
   { Console.WriteLine("Dérivée.FaitUnTruc(int)"); }

   public void FaitUnTruc(object o)
  {
Console.WriteLine("Dérivée.FaitUnTruc(object)"); }
}

Pouvez-vous prédire l'affiche du code suivant et expliquer la sortie réelle :

    ClasseDérivée d = new ClasseDérivée();
    int i = 10;
    d.FaitUnTruc(i);

Gratt' Gratt' Gratt'.....

Quizz 2

Pouvez-vous prédire l'affichage de cette séquence et expliquer l'affichage réel ?

double d1a = 1.00001;
double d2a = 0.00001;
Console.WriteLine((d1a - d2a) == 1.0);

double d1b = 1.000001;
double d2b = 0.000001;
Console.WriteLine((d1b - d2b) == 1.0);

double d1c = 1.0000001;
double d2c = 0.0000001;
Console.WriteLine((d1c - d2c) == 1.0);

Je vous laisse réfléchir ...

Quizz 3

Toujours le même jeu : prédire ce qui va être affiché et expliquer ce qui est affiché réellement... c'est forcément pas la même chose sinon le quizz n'existerait pas :-)

List<Travail> travaux = new List<Travail>();
Console.WriteLine("Init de la liste de delegates");
for (int i = 0; i < 10; i++)
{ travaux.Add(
delegate { Console.WriteLine(i); }); }

Console.WriteLine("Activation de chaque delegate de la liste");

foreach (Travail travail in travaux) travail();

 Les apparences sont trompeuses, méfiez-vous !

Quizz 4

Ce code compile-t-il ?

public enum EtatMoteur { Marche, Arrêt }

public static void DoQuizz()
{
   
EtatMoteur etat = 0.0;
   
Console.WriteLine(etat);
}

Quizz 5

 Etant données les déclarations suivantes :

private static void Affiche(object o)
{
Console.WriteLine("affichage <object>"); }

private static void Affiche<T>(params T[] items)
{
Console.WriteLine("Affichage de <params T[]>"); }

 Pouvez-vous prédire et expliquer la sortie de l'appel suivant :

  Affiche("Qui va m'afficher ?");

 Je sens que ça chauffe :-)

Quizz 6

 Etant données les déclarations suivantes :

 delegate void FaitLeBoulot(); private static FaitLeBoulot FabriqueLeDélégué()
{
  
Random r = new Random();
  
Console.WriteLine("Fabrique. r = "+r.GetHashCode());

  
return delegate {
                           
Console.WriteLine(r.Next());
                           
Console.WriteLine("delegate. r = "+r.GetHashCode());
                         };

}

 Quelle sera la sortie de la séquence suivante :

    FaitLeBoulot action = FabriqueLeDélégué();
    action();
   
action();

 

Conclusion

C# est un langage d'une grande souplesse et d'une grande richesse. Peut-être qu'à devenir trop subtile il peut en devenir dangereux, comme C++ était dangereux car trop permissif.

Avec C#, même de très bons développeurs peuvent restés interloqués par la sortie réelle d'une séquence qui n'a pourtant pas l'air si compliquée.
Ses avantages sont tels qu'il mérite l'effort de compréhension supplémentaire pour le maîtriser réellement, mais tout développeur C# (les moyens comme ceux qui pensent être très bons!) doit être mis au moins une fois dans sa vie face à un tel quizz afin de lui faire toucher la faiblesse de son savoir et les risques qu'il prend à coder sans vraiment connaître le langage.

Comme toujours l'intelligence est ce bel outil qui nous permet de mesurer à quel point nous ne savons rien.
Nous sommes plutôt habitués à envisager cette question sous un angle métaphysique, le développement nous surprend lorsque lui aussi nous place face à cette réalité...

Pour le projet exemple dont le source contient les réponses cliquez sur le lien en fin de billet.

So (et plus que jamais!) .. Stay Tuned !

Quizz.rar (103,41 kb)

Adios XP !

Et oui, nous sommes le 1er juillet et nous entrons dans une ère nouvelle, depuis ce matin XP ne peut plus être acheté en magasin...

Microsoft prévoit quelques dérogations de ci de là et a repoussé la fin du support à 2014 au lieu de 2009.

Mais il va falloir s'y faire, l'OS d'un PC s'appelle Vista, plus XP. A moins de passer à Linux, réponse extrême et peu rentable puisque dans ce cas ce ne sont pas quelques incompatibilités avec les programmes qu'on possède qu'il faudra gérer, mais une incompatibilité totale...

Il n'en reste pas moins vrai que XP a été la première version de Windows aussi complète et aussi stable. Ceci explique cela puisque c'est aussi celle qui a connu la durée de vie la plus longue sur le marché.

C'est donc bien une époque qui s'achève et une autre qui commence.

O'lé com'tche !*

(* "c'est comme çà !" en patois charentais :-) )

De toute façon toutes les machines récentes sont livrées avec Vista et seuls les possesseurs de dinosaures (machines de plus d'un an donc en jargon d'informaticien) auront à gérer la transition... Pour ma part la machine spécialisée pour le Home Studio restera en XP, mes portables sont déjà sous Vista et ma machine principale est en double boot XP/Vista, la question est donc réglée depuis un moment  :-)

Hasta la .. Vista !

Mieux utiliser les "Master Page" de ASP.NET

Quelle belle invention que les pages maîtres (Master Page) introduites sous ASP.NET 2.0 ! Quand on pense aux contorsions nécessaires pour avoir un menu ou des bandeaux lattéraux sans cet ajout décisif, et pire quand on sait comment il fallait faire ( et qu'il faut encore faire) sous d'autres environnements...

Bref les pages maître c'est super. Mais voilà, il arrive que les pages de contenu doivent accéder à des champs de la page maître, soit pour y lire certaines informations, soit pour en écrire (cas d'un label d'info se trouvant sur une MP dont le contenu est changé par la page courante par exemple).

La (mauvaise) méthode habituelle 

Prenons l'exemple du label (que vous remplacerez mentalement par ce que vous voulez du moment qu'il s'agit d'un objet de la MP). On rencontre très souvent un code qui ressemble à cela dans les pages détails :

Label info = this.Master.Page.FindControl("labelInfo") as Label;
if (info != null) { info.Text = "information sur la page en cours..."; }

 Et encore, le test sur le null est plutôt un luxe qui ne se voit pas dans tous les codes !

Bien entendu cette méthode fonctionne, mais elle n'est franchement pas propre. Au moins pour une raison, c'est qu'une simple erreur de frappe dans le FindControl et c'est le bug, pas trop grave si le test sur null est ajouté comme dans l'exemple de code ci-dessus, mais bug quand même. En aucun cas le compilateur ne peut détecter l'erreur. Dommage pour un environnement fortement typé !

Mais ne riez pas trop vite, on rencontre des horreurs bien pire que le code montré ici : certains n'hésitent pas à transtyper la propriété this.Master.Page pour accéder directement à l'objet ! Et comme un mauvais chemin ne peut mener qu'à faire des âneries de plus en plus grosses, les éléments d'interface étant protected par défaut, pour que ça passe (en force!) les mêmes sont donc contraints de modifier la visibilité de l'objet convoité en le faisant passer en public. Dire que c'est du bricolage est très largement en dessous de la réalité.

Heureusement il existe une solution très simple qui marche et qui permet d'écrire un code de bien meilleur qualité, c'est la directive MasterType, trop peu connue et encore moins utilisée (il y a même des pervers qui en ont entendu parlé mais qui ne s'en servent pas, si, ça existe!).

La (bonne) méthode à utiliser

Elle se décompose en deux temps :

  • Temps 1 : Créer des propriétés dans la page maître
  • Temps 2 : utiliser la directive MasterType

La propriété 

Continuons sur notre exemple du label, il conviendra alors d'écrire quelque chose du genre (dans le code de la page maître donc) :

 public Label InfoLabel { get { return labelInfo; } }

Honnêtement il y a encore mieux à faire, personnellement je n'aime pas voir des objets exposés de la sorte. On créera plutôt une propriété de ce type :

public string Info { get { return labelInfo.Text; } set { labelInfo.Text=value;} }

Chacun ses préférences et ses justifications, nous venons en tout cas de répondre à la première exigence pour faire un code plus propre.

La directive

Dans le fichier .aspx de la page de contenu, il suffit d'ajouter la directive suivante :

<%@ MasterType VirtualPath="~/blabla/LaMasterPageDeMonSite.master" %>

Cette simple directement va instruire l'environnement du vrai type de la page master, et, Ô magie !, c'est la propriété this.Master qui est automatiquement typée correctement !

On peut dès lors reprendre le même code que celui proposé en introduction (celui utilisant FindControl) et le réécrire proprement en bénéficiant d'un typage fort et de tous les contrôles dignes d'un environnement comme ASP.NET :

this.Master.InfoLabel.Text = "info affiché sur la page maître";

On suppose ici avoir utiliser la méthode consistant à publier le label via une propriété. Avec la seconde méthode proposée, encore plus propre, le code sera encore plus simple et lisible :

this.Master.Info = "info affiché sur la page maître";

Conclusion

C'est pas plus joli comme ça ? ! Si, forcément...

Alors maintenant que vous savez que MasterType existe, n'hésitez pas à vous en servir... et ...

Stay Tuned !

Donner du peps à Linq ! (Linq dynamique et parser d'expressions)

J'ai eu moulte fois ici l'occasion de dire tout le bien que  je pense de LINQ, de sa puissance, de sa souplesse, de sa versatilité (de xml à SQL en passant par les objets et l'Entity Framework).

Mais une petite chose me chagrinait : toute cette belle puissance s'entendait "hard coded". Je veux dire par là que les expressions et requêtes LINQ s'écrivent en C# dans le code et qu'il semblait très difficile de rendre la chose très dynamique, sous entendu dépendant d'expressions tapées à l'exécution de l'application. En un mot, faire du LINQ dynamique comme on fait du SQL dynamique.

Ce besoin est bien réel et ne concerne pas que les sources SQL. Prenez une simple liste d'objets que l'utilisateur peut vouloir trier selon l'une des propriétés ou filtrer selon le contenu des objets... Comment implémenter une telle feature ?

Contourner ce manque en écrivant des parsers, en jonglant avec les expressions lamba et la réflexion n'est pas, il faut l'avouer, ce qu'il y a de plus simple. Mais rassurez-vous chez Microsoft des gens y ont pensé pour nous ! Seulement voila, la chose est assez confidentielle il faut bien le dire, et on ne tombe pas dessus par hasard. Ou alors c'était un jour à jouer au Lotto, voire à contrôler, selon les mauvaises langues, l'emploi du temps de sa femme !

La chose s'appelle "LINQ Dynamic Query Library", un grand nom pour une petite chose puisqu'il s'agit en réalité d'un simple fichier source C# à ajouter à ses applications.  Mais quel fichier source !

Toute la difficulté consiste donc à savoir que ce fichier existe et mieux, où il se cache... C'est là que c'est un peu vicieux, la chose se cache dans un sous-répertoire d'un zip d'exemples Linq/C#, fichier lui-même astucieusement planqué dans la jungle des milliers de téléchargement de MSDN...

Sans plus attendre allez chercher le fichier cliquant ici.

Une fois que vous aurez accepté les termes de la licence ("I Accept" tout en bas à gauche) vous recevrez le fichier "CSharpSamples.zip". Dans ce dernier (dont tout le contenu est vraiment intéressant) aller dans le répertoire "LinqSamples" puis dans le projet "DynamicQuery" vous descendrez dans une autre sous-répertoire appelé lui aussi "DynamicQuery" (non, ce n'est pas un jeu de rôle, juste un téléchargement MSDN!). Et là, le Graal s'y trouve, "Dynamic.cs".

Copiez-le dans vos projets, et ajouter un "using System.Linq.Dynamic". A partir de là vous pourrez utiliser la nouvelle syntaxe permettant de faire du LINQ dynamique. A noter que dans le répertoire de la solution vous trouverez aussi un fichier "Dynamic Expressions.html" qui explique la syntaxe du parser.

Quelles sont les possibilités de LINQ Dynamic Query Library ?

C'est assez simple, pour vous expliquer en deux images je reprend deux captures écrans tirées du blog de Scott Guthrie (un excellent blog à visiter si vous parlez l'anglais).

Voici un exemple de requête LINQ (en VB.NET, si j'avais refait la capture cela aurait été du C#, mais je ne vais pas rouspéter hein ! )

Maintenant voici la même requête utilisant du LINQ dynamique :

Vous voyez l'astuce ? Le filtrage et le tri sont maintenant passés en chaîne de caractères... Bien entendu cette chaîne peut avoir été construite dynamiquement par code (c'est tout l'intérêt) ou bien saisie depuis un TextBox rempli par l'utilisateur.

Ici pas de risque d'attaque par "SQL injection", d'abord parce que LINQ n'est pas limité à SQL et que le problème ne se pose que dans ce cas, mais surtout parce que LINQ to SQL utilise des classes issues d'un modèle de données "type safe" et que par défaut LINQ to SQL est protégé contre les attaques de ce type. Pas de souci à se faire donc.

Pour terminer j'insisterai lourdement sur le fait que LINQ ne se limite pas aux données SQL, et que l'astuce de LINQ dynamique ici décrite s'applique même à LINQ to Object par exemple. Laisser la possibilité à un utilisateur de trier une List<> ou une Collection<>, de la filtrer, tout cela en mémoire et sans qu'il y ait la moindre base de données est bien entendu possible.

LINQ est vraiment une innovation majeure en matière de programmation, pouvoir le dynamiser simplement c'est atteindre le nirvana...

Je vous laisse vous jeter sur vos claviers pour expérimenter du LINQ dynamique, amusez-vous bien !

..et surtout.. Stay tuned !