Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Centrer un splash screen personnalisé avec Silverlight

Silverlight... ma seconde passion avec LINQ... Faire de belles application sous SL est un plaisir, mais une belle application n'est terminée que lorsqu'elle dispose de son splash screen personnalisé. La "final touch" qui fait voir au monde que vous n'êtes pas du genre à vous contenter des comportements par défaut et que vous êtes un vrai développeur, un dur, un tatoué !

Je reviendrai dans un tutor sur la façon de créer un splash screen sous Silverlight [EDIT]voir l'article créer des splash screen sous Silverlight[/EDIT], ce n'est pas très compliqué mais il y a quelques étapes à bien comprendre. Partons du principe que vous avez déjà un beau splash screen. Donc une présentation sous la forme d'un fichier Xaml contenant la définition d'un Canvas avec plein de jolis choses dedans. C'est le format Silverlight 1.0 utilisé pour les splash screens.

Tout va bien, vous avez fait tout ce qu'il faut, mais quand vous lancez votre application le splash est affiché en haut à gauche ! Damned ! Alors on commence à bricoler. Certains vont tenter de fixer une taille plus grande au Canvas de base et de centrer les objets dedans. Pas glop! ça ne s'adapte que très mal à la largeur réelle du browser... D'autres vont plonger les mains dans JavaScript pour calculer dynamiquement la position du Canvas. Compliqué et fatiguant...

Je vais vous donner une astuce. Plus facile à mettre en oeuvre j'ai pas en stock. Le truc consiste simplement à englober votre Canvas dans une balise Grid sans paramètres !

Et oui, la Grid est utilisable dans un splash sous Silverlight 2. Voilà comment faire :

   1: <Grid>
   2:     xmlns="http://schemas.microsoft.com/winfx/2006/xaml/presentation" 
   3:     xmlns:x="http://schemas.microsoft.com/winfx/2006/xaml"  
   4:     >
   5:     <Canvas x:Name="MonSpash" ....... >
   6:     </Canvas>
   7:     </Grid>
   8: </Grid>

 C'est tout ! Votre splash, originellement dans le Canvas "MonSplash" (lignes 5 et 6) se trouve entourré par un Grid. Et le tour est joué, le splash apparait bien centré sur le browser quelle que soit ses dimensions.

Attention à un détail : Le fichier Xaml du splash est placé dans le l'application Web et non dans le projet Xap de Silverlight (normal sinon il serait chargé avec l'appli et ne pourrait plus servir de splash). Mais dans cette configuration Expression Blend ne reconnaît le fichier que comme un source Silverlight 1.0, du coup si vous voulez rouvrir le splash sous Blend ce dernier affiche une erreur, Grid étant du SL 2 et ne pouvant être root d'un fichier Xaml SL 1.0. Je vous recommande donc de placer le Grid une fois que vous aurez terminé la conception du splash sous Blend... Dans le pire des cas vous pouvez toujours supprimer la balise Grid, travailler sur le splash, et remettre la balise. C'est tellement simple que cela ne devrait vraiment pas gêner.

Pour voir un splash personnalisé centré, regardez l'application de démo : les Codes Postaux Français sous Silverlight. L'application a été mise à jour pour intégrer un splash.

 Et .. Splashhhh !

Les propriétés de dépendance et les propriétés jointes sous WPF (article à télécharger)

En voilà un beau sujet ! Vous allez me dire qui irait investir deux jours à taper 25 pages sur ce sujet, il faut être totalement givré ! Et bien vous en avez un devant vous (par blog interposé) ... donc pas de remarques désobligeantes sur ma santé mentale, hein !

Certes les propriétés de dépendance et les propriétés jointes de WPF et Silverlight ne semblent pas être un sujet aussi exitant que quelques astuces LINQ ou la meilleure façon d'intégrer de la 3D dans Silverlight 3 (miam!)... Je vous le concède. Mais en revanche c'est un sujet capital car derrière ces propriétés bien particulières se cache l'un des piliers de la puissance de WPF, un mécanisme qui autorise la gestion des styles, des animations, du Data Binding et de bien d'autres choses sans lesquelles WPF ne serait pas ce qu'il est.

Savoir ce qu'est une propriété de dépendance ou une propriété jointe, savoir en déclarer et savoir les utiliser représente une base impossible à zapper.

Alors, pour tout savoir sur le sujet, téléchargez mon dernier article "Propriétés de dépendance et propriétés jointes (WPF/Silverlight)" !

L'article est fourni en PDF avec les sources du projet exemple (utilisable sous VS 2008 ou Blend 2).

NB: Pour mieux comprendre cet article si vous n'êtes pas encore un expert de WPF, je vous conseille la lecture de mon précédent article "10 bonnes raisons de préférer WPF".

Bonne lecture,

... Et Stay Tuned !

Un exemple d'application Silverlight "bien de chez nous" !

Le nombre des applications Silverlight augmente de jour en jour mais il est vrai que les exemples de réalisation en français ne sont pas encore légion. J'ai donc décidé de mettre en ligne une petite application de démonstration !

Comme c'est avec les vieux pots, parait-il, qu'on fait les meilleurs soupes, je pense que celle-ci va être délicieuse ! En effet, je suis reparti de l'idée d'un ancien exemple réalisé à cette époque lointaine sous Delphi Win32, un Web Service des codes postaux français qui avait eu un très grand succès (Microsoft l'avait d'ailleurs utilisé pour des Techdays afin de montrer la compatibilité entre un Web Service Delphi et le framework .NET qui venait tout juste d'émerger...).

Il était donc finalement naturel de reprendre cette bonne idée mais en la modernisant radicalement. C'est ainsi que j'ai le plaisir de vous annoncer que la démonstration "Les Codes Postaux Français" est ligne aujourd'hui. Bien entendu il ne s'agit plus seulement d'un Web Service (aujourd'hui réalisé avec WCF), mais aussi d'un frontal réalisé avec Silverlight 2.

Pour jouer avec l'application suivant ce lien : les Codes Postaux Français sous Silverlight.

Vous pouvez aussi consulter ce petit PDF de présentation (dont le texte se retrouve dans la about box de l'application): Codes Postaux Français.pdf (482,07 kb)

Amusez-vous bien !

[EDIT] Le titre de ce billet doit s'entendre dans le sens "enfin une démo en français sur un thème français" ce qui était rarissime au moment de l'écriture de celui-ci, et certainement pas comme une quelconque exaltation de sentiments nationalistes ou franchouillards. Personne ne me l'a dit, mais c'est moi qui, en ce jour de janvier 2010, en relisant le post hors de son contexte me fait la réflexion à moi-même... Citoyen du monde plus que français, ayant en horreur le nationalisme et les débats sur l'identité nationale, qui ne signifie rien en tant que terrien, je tenais à apporter cette petite précision pour lever toute forme d'ambiguité ! [/EDIT]

10 bonnes raisons de choisir WPF (nouvel article à télécharger)

WPF cet inconnu... Alors que cette technologie est disponible depuis deux ans elle semble peiner à s'imposer parmi les développeurs. Je me suis demandé pourquoi et je crois que WPF paye un peu son image du "tout graphique hyper looké de la mort", des démos où l'on voit des vidéos danser en l'air sous forme de carrousel, de pages qui se plient comme un livre pour passer d'une fiche à l'autre et autres débauches d'effets spéciaux.

En réalité le développeur "moyen" ne s'y retrouve pas. L'image renvoyée ressemble plus à celle du jeu vidéo qu'à de l'informatique de gestion qui fait le gros des applications "de tous les jours".

Je ne blâme pas ceux qui, par trop enthousiastes, ont pêché par excès en créant et en montrant de telles démonstrations. Après tout lorsqu'une nouvelle technologie vient de sortir on a par force envie de faire voir ce qu'elle sait faire de mieux, c'est naturel. Non, je pense plutôt que c'est sur le plan psychologique que l'erreur a été commise, la même que pour Vista d'ailleurs. Un décalage trop fort, trop rapide, avec une devanture trop graphique qui a fait oublier que derrière tout cela il y a une vraie révolution technique, de vraies avancées.

J'ai donc eu envie d'écrire un article qui montre les grands points forts de WPF et surtout pourquoi cette technologie est de loin supérieure à toutes les autres, dont les Windows Forms encore trop utilisées alors qu'elles se fondent sur des mécanismes interactifs dépassés déjà en place du temps de Delphi 1 Win32 ! Il y a presque 15 ans...

Choisir 10 bonnes raisons d'utiliser WPF a quelque chose d'arbitaire. Mais ce n'est pas grave, cet article se destine à tous ceux qui ne savent pas encore que WPF est parfaitement taillé pour faire des applications "normales", à tous ceux qui pensent que ce n'est "pas fait pour eux" ou pour le style de programme qu'ils écrivent. Il s'adresse aussi à tous ceux qui ont envie de savoir quels sont les points forts de WPF, les nouveaux mécanismes et la nouvelle façon de penser les interfaces.

En un peu plus de 40 pages, ce qui est beaucoup pour un simple article, inutile d'attendre un tour d'horizon complet et ultra technique de WPF, le moindre livre sur la question compte 20 fois plus de pages... Mais si vous voulez rapidement faire un point sérieux sur WPF qui ne soit pas qu'un simple survol, si vous voulez voir du code mais trop, alors cet article est fait pour vous.

Pour le téléchargement (PDF + code source), suivez le lien : 10 bonnes raisons de choisir WPF.

A lire aussi un billet plus récent "9 raisons de plus de choisir WPF"

A voir : Une application exemple sous Silverlight 2.0 

Bonne lecture

Et Stay Tuned !