Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Une formation Windows Phone gratuite !

[new:15/09/2011]Nokia organise une journée de formation à Windows Phone 7 un peu partout en Europe, gratuitement. Paris, Milan, Madrid, Berlin, Londres, il suffit de choisir votre ville et vous inscrire. Pour paris cela aura lieu le 21 septembre. De 9h à 17h, dans un lieu encore non déterminé de la capitale, une journée pour prendre contact avec WP7, cela peut vous intéresser... Pour s’inscrire, c’est ici : http://www.cvent.com/events/nokia-windows-phone-training-paris/event-summary-ce12cf2dc2d54eed8feca343505657f6.aspx

Un Petzold, gratuit...

[new:10/03/2011]Charles Petzold, nul besoin de le présenter, une sorte de “pape” du développement sous Windows que certains adulent. C’est un fait, l’homme est intéressant, cultivé, un esthète, et, tout naturellement dirais-je, il a beaucoup publié sur le Framework .NET et sur Windows Phone 7.Plus...

Metro = Boulot != Dodo [Silverlight Everywhere]

La convergence Silverlight / WPF j’en ai parlé souvent, parfois en étant incompris de certains lecteurs d’ailleurs. Mais pour moi le sujet est dépassé, et ceux qui n’y ont pas cru en sont pour leurs frais … Silverlight 4 offre la compatibilité binaire avec WPF par exemple. Si ce n’est pas de la convergence à l’état pur, alors c’est à en perdre son latin… Concernant ce point là, la messe est dite me semble-t-il.

J’ai aussi expliqué quelque fois une autre de mes visions, encore moins bien comprises que la précédente, celle d’un monde dans lequel Silverlight remplacerait WPF. On se souviendra de mon billet Silverlight 4 Mamma Mia! ou d’autres et des commentaires parfois étonnants que cela a suscité.

Avec l’arrivée de Windows Phone 7, c’est pourtant bien cette prochaine étape qui se dessine…

Windows Phone 7 : Silverlight, XNA et Metro

untitled

Avec Windows Phone 7, Microsoft apporte une vraie réponse à l’I-Phone.

De nombreux constructeurs ont tenté d’imiter l’I-Phone. Imiter. Seulement. Et tout le monde préfère le vrai Coke aux imitations, le vrai Nutella à ses pâles copies, les vrais After-Height aux chocolats à la menthe grossiers qu’on trouve chez certains discounters. Et même quand le produit est passable, il n’en reste pas moins une imitation sans classe ni âme. Tous les téléphones dernière génération souffrent de cette tare congénitale de n’être né que sous les auspices de l’imitation et non de l’innovation.

Windows Phone 7 est une vraie réponse car s’il s’inscrit dans la vague de l’I-Phone il ne cherche pas à l’imiter. Il est le résultat d’une démarche de design unique. Il constitue un cahier des charges précis et il s’appuie sur une technologie d’interface qui n’est pas qu’un bricolage plus ou moins efficace pour ressembler à l’I-Phone.

Metro

Metro is our code name for our design language. We call it metro because it’s modern and clean. It’s fast and in motion. It’s about content and typography. And it’s entirely authentic.

“Metro est le nom de code de notre langage de design. Nous l’avons appelé Metro parce qu’il est moderne et clean. Il est rapide et en mouvement. Il est centré sur le contenu et la typographie. Et il est totalement authentique.”

En dehors de la vision d’un métro “clean” (dans quelle ville du monde vit le publicitaire qui a écrit ça ?), le ton est donné (en s’imaginant le métro comme dans les films de SF donc, clean). Cette phrase est issue d’un petit livre donné au MIX10 qui présente la vision de Windows Phone 7.

Metro n’est en réalité qu’une association de bienfaiteurs : Silverlight et XNA (plus des guidelines de design).

Toute l’interface de Windows Phone 7, et vraisemblablement des prochaines machines tablet PC à écran multi-touch (comme le TouchSmart tm2 de HP annoncé au dernier CES), est gérée par ces deux technologies.

Pour l’affichage il faut choisir, soit on développe en Silverlight, soit en XNA, mais les deux sont compatibles en termes de librairies (on peut faire une interface Silverlight et utiliser toute la partie audio assez évoluée de XNA, ou, au contraire, partir sur une interface XNA mais faire appel aux facilités de Silverlight pour accéder à des Web services par exemple).

XNA ? Si, vous connaissez certainement, c’est le langage de programmation de la XBOX, basé sur le framework .NET. XNA est, graphiquement, très spécialisé dans la production de jeux : 3D en mouvement, lumières, textures, effets spéciaux, etc.

Le code Silverlight sera totalement portable entre Windows, Apple, et Phone 7. Du vrai code portable à quelques petites différences peut-être comme le non support des pixels shaders (seul le floutage et l’ombre portée seront conservés). Si on veut des effets 3D et bitmap “killer” on le comprend, MS pousse vers XNA.

Toutes les applications ne nécessitant pas la gestion de monstres gigotant sur fond de particules animées et mouvements de caméra, Silverlight sera la technologie privilégiée pour la grande majorité des applications Phone 7.

Côté développement Visual Studio 2010 bénéficiera d’un plugin pour le développement Windows Phone 7 avec émulateur multi-touch. Une version spéciale Blend pour Phone 7 est annoncée pour la fin d’année. A noter, pas de VB.NET ici, pour le moment seul C# sera supporté.

Silverlight Everywhere ?

Quel amusant retournant des choses… Silverlight était appelé à l’origine WPF/E, soit WPF Everywhere (WPF Partout).

WPF se fait de plus en plus discret. Son adoption confidentielle fait que son nom n’est pas synonyme de winner. Il va subir le sort de XBap. La techno elle-même ne meurt pas, mais c’est sous la bannière flamboyante de Silverlight qu’elle sera portée. Mes prévisions en la matière se confirment de jour en jour.

Alors après WPF/E, finalement n’allons-nous pas à grand pas vers Silverlight Everywhere ?

J’en suis convaincu et je ne peux que vous inciter à réserver votre prochain Windows Phone 7 au plus vite, à changer votre écran LCD contre un écran multi-touch et commencer à vous former rapidement à tout cela (en même temps que de vous faire des amis dans le monde des designers), car on est presque déjà demain. Et demain, Silverlight sera Partout !

Stay Tuned, l’aventure Silverlight ne fait que commencer !