Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Fin de support pour Windows 7

[new:30/01/2015]C’en est terminé du support ‘'”actif” de Windows 7 plus aucune fonctionnalités ne sera désormais ajoutée, modifiée ou améliorée. Mais ce n’est pas encore la mort de cet OS…

Windows-7-deadEn effet Windows 7 n’a plus de support principal à partir d’aujourd’hui mais ce que Microsoft appelle le “support étendu” c’est à dire principalement des mises à jour concernant la sécurité, sera maintenu jusqu’en 2020 en tout cas pour les professionnels et pour les particuliers qui auront acheté ce fameux support étendu.

Est-il temps de migrer ?

Microsoft vous répondrait d’un oui massif, mais n’étant pas un VRP mais un MVP je serais plutôt enclin à répondre non avec quelques nuances toutefois.

Si vous êtes un particulier n’hésitez pas à passer à Windows 8.1, Windows 7 n’est jamais qu’un Vista II avec les lourdeurs de ce dernier alors que Windows 8.1 est un OS rapide, réactif qui redonnera une seconde jeunesse à votre PC. Avec une extension gratuite comme Classic Shell vous pourrez même l’utiliser de façon totalement identique à Windows 7 sans jamais voir le menu à tuile et sans jamais utiliser une seule application WinRT si vous ne le désirez pas.

En revanche pour une entreprise la question se gère de façon totalement différente. Migrer tout un parc est une tâche longue et couteuse. Avec la sortie prochaine de Windows 10 qui rétablit un bureau classique en citoyen de première classe la migration vers cette version fait bien plus sens que vers Windows 8.1. Difficile sur tout un parc de demander de bricoler chaque PC pour installer classic shell par exemple.

Windows 10 sera sans nul doute un bon OS avec une UI plus équilibrée et plus intelligente pour un PC que n’a pu l’être Windows 8 sous Sinofsky avec ce rêve délirant de transformer les PC en grosses tablettes. C’en est fini de tout cela et grâce au pragmatisme du nouveau CEO, Satya Nadella, nous allons revenir à une vision moins déconcertante, plus en accord avec l’utilisation réelle d’un PC de bureau.

De fait, il semble plus sage pour les entreprises d’attendre la sortie de Windows 10 pour migrer.

L’inertie

Reste que l’inertie est grande… La majorité des particuliers laisse l’OS d’origine sur leur PC ou leur portable. Il y a donc toujours des Vista en cours et leur disparition n’intervient qu’à l’occasion d’un changement de machine.

Dans les entreprises ont sait le cout d’une migration et la résistance à de tels changements que cela entraine en toute logique.

Il y aura donc une inertie importante tant côté particuliers que celui des entreprises. On verra ainsi encore longtemps des Windows 7 un peu partout.

Quelles implications ?

Premièrement il ne faut pas s’affoler ! Les patchs de sécurité seront fournis jusqu’en 2020 pour Windows 7 qui reste donc un bon OS stable et parfaitement fonctionnel.

Dans un second temps, entre l’inertie de Windows 7 évoquée et le retour d’un bureau classique plus présent sous Windows 10, cela signifie que les programmes classiques, non WinRT donc, auront encore beaucoup d’avenir car ils seront les seuls à tourner sur toutes les versions de Windows en circulation. WPF restera encore longtemps un excellent choix pour créer des logiciels haut de gamme.

Et WinRT ?

Microsoft n’abandonne pas la partie aussi facilement et derrière une sorte de retournement de veste, c’est bien toujours WinRT qui reste le seul plan d’avenir en tant que plateforme unificatrice du smartphone au PC.

Ce grand rêve d’unification sera très concret avec Windows 10, mais lorsqu’il sortira si Windows Phone et Surface n’ont pas conquis plus de parts de marché l’intérêt d’une unification entre le PC .. et le PC n’aura guère plus d’intérêt qu’aujourd’hui puisque des API comme .NET le permettent déjà très facilement avec une portabilité cross-plateforme d’une efficacité redoutable (notamment grâce à Xamarin).

Si l’avenir pour Microsoft c’est WinRT dans une démarche unificatrice qui a du sens, l’avenir de WinRT en pratique est cautionné par le succès de Windows Phone et de Surface, sinon tout cela perd son sens.

On restera donc attentif au marché et aux parts qu’en 2015 Windows Phone et Surface sauront prendre, ou pas, cela sera décisif sur l’avenir de WinRT.

Conclusion

Windows 7, c’est à dire Vista II, est un excellent OS qui aura une vie encore très longue toutefois c’est un OS figé dans le temps. Pour les entreprises qui investissent dans des logiciels couteux qui ont une durée de vie de 5 à 10 ans cela n’a pas beaucoup d’impact il faut l’avouer. Jusqu’en 2020 les patchs de sécurité qui sont essentiels seront toujours fournis.

Pour les autres, les particuliers, les développeurs indépendants, les petites entreprises ou petites équipes informatique il est évident qu’une migration vers Windows 10 semblera naturelle.

L’ère Sinofsky / Ballmer se termine doucement, comme une vague molle de fin de marée qui s’étire sur l’estran. On ne le regrettera pas. Au contraire.

Petit à petit l’ère du pragmatisme de Nadella transforme Microsoft de l’intérieur et cela donne l’espoir que Windows 10 sera un succès.

Entre temps ceux qui possèdent un Windows 7 doivent savoir que c’en est terminé et que toutes les nouvelles fonctionnalités seront ajoutées à Windows 8.1 ou Windows 10 prochainement et qu’il ne faut plus rien attendre de neuf, notamment les indispensables pilotes de périphériques qui ne sont que rarement mis à jour et qui à eux seuls peuvent obliger à migrer…

blog comments powered by Disqus