Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Joyeux anniversaire Ada Lovelace !

[new:10/12/2012]Quel informaticien n’a-t-il jamais entendu parlé du langage ADA conçu par le Ministère de la Défense Américain entre 1977 et 1983 ? Derrière ce nom ne se cache pas un acronyme déshumanisé comme les IT engineers aiment les forger aujourd’hui. Non, c’est celui d’une femme bien réelle, notre mère à tous, considérée comme la première “programmeuse”. En ces périodes brulantes dès qu’on aborde les revendications égalitaires des femmes, Dot.Blog se devait de rappeler cette évidence : le premier geek fut une geekette !

Doodle à la une

image

Une histoire tourmentée à la base même du paradoxe de notre art ?

Ada fut la seule fille légitime du grand poète Lord Byron. Abandonnée par son père, suite à de sombres histoires de familles, Ada a été élevée par sa mère. Très jeune douée pour les mathématiques sa mère eut l’excellente idée de lui trouver des précepteurs pour lui enseigner cette matière.

Elle finira par rencontrer le génial Babbage et sa machine “virtuelle” programmable. Une sorte de père de substitution peut-être. Toujours est-il qu’elle adora l’idée de cette machine un peu folle.

Elle fit la traduction vers l’anglais d’une description de la machine analytique de Babbage écrite par un italien (car elle parlait assez bien le français et cette proximité latine des deux langues fut un avantage). Poussée par Babbage elle ira jusqu’à ajouter ses propres notes (numérotés de A à G)  dont l’ensemble finira par peser plus lourd que le document original… Un véritable mémoire.

Parmi ces notes se trouve un exemple de programmation permettant de calculer les nombres de Bernoulli.

Là est né vraisemblablement le premier algorithme pour ordinateur, le premier programme de l’histoire de notre métier.

L’histoire complète de Ada Lovelace Byron peut se trouver facilement sur Internet. Je ne vais pas recopier Wikipédia ni les résultats donnés par Google.

Ce qui m’intéresse ici c’est de rappeler certaines évidences et d’honorer la mémoire de cette femme très en avance sur son temps, des siècles. Alors qu’un possesseur d’IPhone 5 se croit en avance sur les autres quand bien même sa machine sera démodée quand quelques mois, là l’histoire nous parle de près de deux siècles d’avance, cela force au respect et à l’humilité…

Une fille mathématicienne un peu pommée d’un côté, un père poète de l’autre, absent, un peu déjanté, défenseur de la Liberté, révolté par la politique de son époque engagé dans les luttes contre l’oppression.

Ne retrouve-t-on pas là toute l’âme du hacker ?

Du romantisme, de l’intrigue, de l’excès, la soif de la liberté, l’ingéniosité algorithmique ?

Ada est notre mythe fondateur.

Elle est née le 10 décembre 1815 et mourut fort jeune à 36 ans d’un cancer du col de l’Utérus.

Ada doit rester quelque part dans notre mémoire, en tant que mythe fondateur, son esprit s’écoule en chaque hacker, en chaque geek. Elle était une femme aussi. Une belle leçon pour notre métier longtemps resté machiste et fermé aux femmes.

Que son esprit libre et ingénieux puisse vous inspirer !

Joyeux anniversaire Ada !

blog comments powered by Disqus