Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

La tuile : “Ne m’appelez plus jamais Metro.”

[new:31/08/2012]La nouvelle commence à se répandre et il faut bien la considérer aujourd’hui comme une information et non plus une rumeur : Microsoft, sous certaines pressions, abandonne le nom “Metro” pour son style d’interface graphique. Une tuile ?

C’est une note interne dévoilée par The Verge (une publication assez peu érotique rassurez-vous) qu’on apprend que Microsoft a demandé à ses employés d’abandonner l’appellation “Metro” qui sera remplacé “cette semaine”.

En attendant tout le monde (en interne chez MS) est prié de parler de ce “langage de design” sous l’appellation “Windows 8 style UI”, traduisez “Interface Utilisateur de style Windows 8”... Sûr qu’il faut trouver autre chose tellement c’est peu sexy et un peu longuet...

BBC News nous en dit plus, c’est à cause d’un partenaire Allemand qui s’appellerait “Metro AG” avec qui Microsoft serait en pourparlers depuis un moment. Négociations ayant échoué visiblement.

Pour s’en sortir sans trop perdre la face Microsoft indique que “Metro” doit être considéré comme un “nom de code” et que maintenant que Windows 8 va sortir le nom définitif sera révélé.

My foot... Windows Phone 7 aussi n’a été qu’un test ? Zune aussi ? Tous ces produits “définitifs” ont tous été décrits avec l’interface “Metro” présentée comme telle et de façon claire. On se rappellera même du petit livret assez sympa diffusé par Microsoft lors de la sortie de Windows Phone 7 (si mes souvenirs sont exacts) entièrement à la gloire de “Metro”. Jamais Microsoft n’a publié de tels documents pour un “nom de code”.

Pas assez prudent le service juridique de Microsoft ? Certainement.

C’est paradoxal il faut dire.
Dans un monde où vos concurrents s’appelle “pomme” et “androïde”, ou votre produit phare s’appelle “mots” et votre OS “fenêtres” il est vrai qu’appeler un design “métro” n’a rien de choquant...
La façon de pensée anglo-saxonne est sur ce point très loin de la nôtre. Nous avons une culture plus recherchée sur les noms de marque, une tendance plus subtile à trouver des choses plus fouillées.
Mais la culture n’explique pas tout, le service juridique de Microsoft est fait d’avocats qui connaissent leur métier, surtout au pays où le procès est érigé en mode de fonctionnement “normal” des entreprises. Quand on a plus d’idée on tente de bloquer ses concurrents par des procès (Cf. Apple contre Samsung en ce moment). Quand on veut faire plier quelqu’un qui a raison mais qui gêne on l’étouffe sous les procédures (Cf. tous les tribunaux aux USA tous les jours!). Le procès n’est pas l’aboutissement d’une démarche réfléchie comme en France, un pas qu’on saute de force plus que de gréé tellement le résultat est aléatoire même si on est certain de son fait, le procès fait partie du fonctionnement de la société américaine. Poursuivre quelqu’un est aussi naturel que ... de prendre le métro !

Alors comment est-il possible qu’aux pays des cowboys qui dégainent aujourd’hui plus vite la carte de visite de leur avocat que le colt 45 (quoi que) dans une entreprise qui est très loin du modeste bouclard que tient le boulanger en bas chez vous, comment est-il possible d’avoir fait une si grossière erreur impactant tout l’esprit d’une gamme de produit ?

C’est un mystère... A moins que...

Grands, forts, puissants, les américains n’en sont pas moins aussi bêtes que les autres humains. C’est finalement ce qui rassure dans cette affaire : les races n’existent pas chez l’humain, la bêtise est partagée de façon harmonieuse, pas de peuple du soleil, pas de peuple élu, pas de nation dont le président (Bush) entendait des conseils de Dieu lui-même comme les fous de Dieu d’en face (un autre Dieu, un peu le même mais pas trop), pas de suprématie d’un groupe, d’un “sang” ou autre crétinerie : les humains sont tous égaux devant leur bêtise, ils sont tous frères dans leur médiocrité commune...

L’explication est certainement là. Et c’est une belle leçon d’humanisme !

So, Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus