Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Ne jetez pas WinRT par les fenêtres : offrez-lui en ! (la solution pour un WinRT adapté au PC)

[new:30/05/2013]Le mode fullscreen sur PC de bureau de WinRT est une erreur en termes d’UX. Toutefois ma critique sera constructive : j’ai trouvé une solution qui va satisfaire tout le monde et qui pourrait inspirer Microsoft pour rendre Windows 8 plus attractif…

WolVPaintmini

Spécial anniversaire : 600eme Billet !

Spécial 600ème !

Avant de commencer ce billet j’aimerai fêter avec vous un évènement : le 600ème billet de Dot.Blog !

Depuis le 27 septembre 2007, soit cinq ans et demi environ, j’ai écris ici 600 billets, certains courts, certains accompagnés d’articles PDF pouvant dépasser les 100 pages.

Cela fait une bonne moyenne de plus de 100 billets par an. Tous, sauf rares exceptions, entièrement dédiés au développement dans les environnements Microsoft : Windows, Web, Surface, WPF, Silverlight, Windows Phone 7 et 8, WinRT.

Mon envie de partager mes passions n’a pas changé. Microsoft a su durant toutes ces années les nourrir et le soutien de mes lecteurs m’a donné la force de le faire (car parfois terminer un article de 100 pages ce n’est pas facile) jusqu’à maintenant et de continuer, aujourd’hui et demain.

Aujourd’hui le marché est bouillonnant d’idées fantastiques, mais beaucoup ne viennent pas de Microsoft et je le regrette tout en appréciant cette nouvelle ère plus concurrentielle, plus ouverte. Demain sera donc un cocktail d’OS, d’UI et d’UX parmi lesquels les idées de Microsoft continueront à compter mais pour une part seulement, même si celle-ci restera importante, voire essentielle.

On n’écrit pas 600 billets sans passion ni exaltation. Et le monde du développement qui s’ouvre devant nous est exaltant et pousse à la passion ! Mais dans ce futur qui a déjà commencé, Microsoft et ses technologies ne sont plus qu’une pièce du puzzle. J’aime mon Galaxy SIII et j’attends le Note 3 avec impatience. Je frémi à l’idée pouvoir acquérir des Google Glasses. Je me passionne pour le cross-plateforme sachant faire collaborer plusieurs OS et form-factors pour créer les applications de demain.

Aujourd’hui on ne peut tout simplement plus ignorer les autres pièces qui forment ce tableau des technologies de demain. C’est un monde totalement nouveau avec de nouvelles règles qui nait sous nos yeux. Un monde où tout reste à inventer pour utiliser ce potentiel technologique incroyable. Voilà ce qui est ma source d’exaltation aujourd’hui.

Il y a tant à faire en mariant intelligemment toutes ces technologies surtout dans les entreprises où on se comporte encore trop comme si tout cela n’existait pas, comme s’il s’agissait d’une simple mode, d’un simple mouvement n’impliquant que le “grand public”. Les DSI vont devoir sortir de leur torpeur...

L’association des bonnes technologies entre elles, de Windows à Android, des PC aux smartphones et tablettes, est l’enjeu majeur du développement de demain, notamment en entreprise. C’est dans cette direction là que Dot.Blog ira.

Je continuerai à parler des technologies Microsoft car il existe chez cet éditeur un potentiel fantastique et des développeurs de talent. Mais je parlerai aussi d’Android. Je parlerai surtout beaucoup de cross-plateforme car le développement dès aujourd’hui ne peut plus se comprendre en vase clos, enfermé dans un “monde” d’un seul éditeur. Parler de cross-plateforme cela ne veut pas dire sans cesse publier des exemples sous MvvmCross ou Xamarin. Comme la dernière série de 5 billets l’a prouvé cela veut dire aussi parler exclusivement d’Android pour s’y former et le comprendre, à côté de billets présentant les technologies Microsoft lorsque ces dernières savent m’exalter. Les méthodologies comme Prism pour WinRT auquel j’ai activement participé font aussi partie des choses dont je vous parlerai.

Merci de votre fidélité, l’avenir est passionnant et le voyage est loin d’être terminé !

Rendez le “S” à Windows !

Revenons à nous montons, ou plutôt à nos fenêtres. Car tel était le sujet que le hasard a mis sur la route de ce 600ème billet…

Windows 8 est un OS de grande qualité. Deux petites choses ont malgré tout l’empêche de s’imposer à mon sens. Ce ne sont pas des options mais comme un forçage et elles ne sont pas correctement adaptées aux PC :

  • La suppression du menu “démarrer” du Bureau Classique si pratique
  • Et le pire du pire, l’atroce confusion qui tue : le mode fullscreen qui veut transformer des PC modernes ayant de grands écrans, parfois 2 (jusqu’à 4 chez moi) en de grosses tablettes. 

 

Ces deux points sont des handicaps rédhibitoires qui obèrent sérieusement l’avenir de WinRT sur PC tout simplement parce qu’il y a forçage au lieu de choix.

Il y a une politique du “flingue sur la tempe” au lieu d’une simple proposition d’innovation qu’on peut activer ou non.

Ces deux points concernent WinRT et l’UX Modern UI de Windows 8 mais absolument pas l’OS lui-même en tant que tel. Mais hélas WinRT et Modern UI entrainent dans leur rejet Windows 8 avec eux, comme deux mauvaises fréquentations font plonger un bon garçon de famille…

Je n’aime pas qu’on m’impose des voies, des visions de ce qui doit être le futur contre mon gré, mes habitudes et mes besoins. Et je ne suis pas le seul.

Dès lors que quelqu’un veut me faire faire quelque chose que je ne veux pas “mais c’est pour bien”, j’ai les dents qui poussent, le poil qui se hérisse et je me transforme en Wolverine (cf. l’illustration du jour signée de Valérie et de moi-même). C’est un basic instinct, c’est vital, la seule personne que j’autorise à juger ce qui “bon pour moi”, c’est moi, et moi seul.

En ayant forcé ce qui n’aurait du être que des options (quitte à fournir Windows paramétré de base en Modern UI pour inciter l’utilisateur à l’utiliser) Microsoft a créé une sorte de rejet animal. Personne n’aime avoir un flingue posé sur la tempe. Régler ces problèmes est pourtant simple et ne remet pas en cause les qualités de l’OS en tant que tel ni de Modern UI et WinRT. Il suffit juste de laisser l’utilisateur choisir ce qu’il considère être le mieux adapté à ses besoins.

Il faut sauver à la fois Windows 8 et WinRT sur PC :

  • Sauvez le soldat Windows 8 qui est un excellent OS en autorisant le boot sur bureau classique et le retour du bouton Start.
  • Ne pas jouer le déni sur les vrais problèmes posés par Modern UI sur PC (inadapté, inesthétique, fullscreen gênant)
  • Sauvez le soldat WinRT car il en vaut la peine. Car oui, aussi paradoxal que cela puisse paraitre à première lecture j’aime aussi WinRT qui est une belle plateforme de développement unifiée.

 

J’aime Windows 8, et j’aime WinRT.

C’est le mélange des deux qui ne “marche pas” sur PC de bureau, en tout cas pas de la façon dont Microsoft l’a fait, à la fois techniquement et commercialement. Et non pas à cause de problèmes particuliers liés à l’un ou l’autre, mais simplement à cause du forçage Modern UI et de l’absence de choix pour l’utilisateur.

Les perspectives de Windows 8.1

Les bruits courent.. Les “leaks” plus ou moins sérieux filtrent ici ou là, mais en réalité on sent bien que plus que des secrets bien gardés façon Apple Microsoft est en train de naviguer à vue et on ne sait pas ce qu’il y aura ou non dans Windows 8.1, eux-mêmes doivent en discuter tous les jours avec des arbitrages certainement musclés dans une ambiance tendue, stigmate des blessures profondes laissées par les luttes intestines allumées par Sinofksy... Deux ou trois choses semblent être acquises mais on doit prendre tout cela avec beaucoup de circonspection. Par exemple le fameux bouton Start devrait revenir. Mais avec de grosses limitations qui l’éloigne toujours de l’attente en la matière. Idem pour WinRT où un mode de partage de l’écran 50/50 complèterait le partage 25/75 actuel.

Si Microsoft limite les changements importants à ces petites modifications, ils perdront à la fois sur le terrain de la séduction, ce n’est pas cela que les utilisateurs attendent, et sur celui de la crédibilité, car ce sera une reculade malgré tout. Quitte à reculer, quitte à prendre en compte les besoins de l’utilisateur et les raisons de son rejet de Windows 8 et WinRT, autant y aller franchement !

Ce billet présente deux changements essentiels qui devraient tout simplement être repris dans 8.1 si Microsoft veut montrer que le message a été reçu.

Le menu démarrer, un problème qui se règle…

Le menu Modern UI est très bien fichu, la recherche d’une information, d’une application est simplifiée : il suffit de taper son nom… C’est plus rapide que la recherche dans le menu Démarrer qui réclame d’avoir été ouvert avant de taper sa recherche.

j’en conviens aisément.

Toutefois lorsqu’on ne travaille que sur le Bureau Classique, ce menu à tuile fullscreen est une gêne énorme. Personnellement il m’agace, et les aller-retours entre les bureaux me donnent le tournis.

Qui plus est, le menu à tuile est une bonne idée pour un écran de smartphone bas de gamme où puissance et mémoire imposent de n’installer que deux ou trois applications, mais c’est une catastrophe sur un PC de bureau possédant jusqu’à une bonne centaine d’applications. On ne fait que faire défiler les tuiles sur un ruban virtuel sans fin, on se lasse très vite. Taper le nom de l’application semble rapide… C’est vrai, mais encore faut-il se rappeler du nom de ce fichu utilitaire qu’on n’utilise que deux fois par an et dont on a besoin tout de suite…

Le menu “Start” original est bien mieux adapté au bureau classique, c’est aussi simple que cela. Tout simplement.

Il faudrait donc que Microsoft rétablisse ce menu en bureau classique pour ceux qui travaillent de cette façon. Et ce ne sont pas de dangereux anarchistes anti-M$ qui ne le disent, non, juste des gens qui comme moi n’utilisent que des logiciels professionnels majoritairement Microsoft… Dont aucun ne fonctionne en Modern UI…

Mais ne restons pas trop longtemps sur ce  sujet, je vous ai présenté dans ces colonnes plusieurs solutions comme StartMenu8 ou l’excellent Classic Shell que j’utilise personnellement et sans lequel je reformaterais mes machines Windows 8 en Windows 7. Classic Shell est gratuit de plus.

Le premier point est ainsi réglé : booter en bureau classique et avec un menu “'démarrer” s’effectue simplement et gratuitement à l’aide d’un logiciel tiers. Il faudrait que cela soit de nouveau intégré à Windows 8. C’est possible, la preuve StartMenu8 ou Classic Shell le font…

Régler le problème du double bureau et du fullscreen WinRT

Le second problème de Modern UI c’est le mode fullscren sur PC. Les applications conçues pour tablettes s’y affichent en énorme sans aucun gain pour l’utilisateur. Ces applications devraient s’ouvrir dans des fenêtres sur le bureau classique.

En réalité, sur PC de bureau au moins, le menu à tuile devrait disparaitre au profit d’un seul bureau : le classique, et les applications WinRT devraient pouvoir y côtoyer les applications classiques. On devrait pouvoir déplacer les fenêtres, les retailler, les positionner sur un écran ou un autre, voire les recouvrir partiellement ou non qu’il s’agisse d’applications Win32/64 ou d’applications WinRT. C’est tout bête, c’est simple même. Mais est-ce possible allez-vous dire ?

ModernMix, le nom est lâché. Et ce n’est certainement que le premier d’une longue série, comme cela a été cas pour les programmes s’attaquant au boot en bureau classique et au retour du menu Démarrer comme Classic Shell.

Qu’est-ce que ModernMix ?

C’est une application utilitaire, comme Classic Shell, mais dont le but est différent. Ici il s’agit de rendre le fameux “S” à Windows, de rendre les applications WinRT autonomes afin qu’elles puissent (ce n’est pas une obligation, on peut le régler pour chacune) tourner dans des fenêtres sur le bureau classique…

A quel prix ?

Pour l’instant ModernMix n’est pas gratuit, il vous en coûtera $4,99, c’est à dire moins de 4 euros (3,89 à l’heure où j’écris ces lignes). Donc presque gratuit.

Où le trouver ?

On le télécharge ci-dessous, en version d’essai 30 jours gratuits, et on peut aussi l’acheter (il existe une version plus chère mais qui n’ajoute rien d’autres qu’une sorte de bundle avec des applications pas tout à fait indispensables, mais à chacun de voir, ici je ne m’intéresse qu’au sauvetage de WinRT…).

http://www.stardock.com/products/modernmix/

Quel effet ?

Sans ModernMix, si vous appelez le programme Météo de Windows 8 (simple exemple), vous aurez sur un écran de PC un affichage de ce type :

Without ModernMix

C’est joli, mais 80% de la surface de l’écran ne sert qu’à l’affichage d’un Jpeg de nuage (ou autre selon le temps prévu). Parfaitement acceptable sur une tablette 10” ou de 7” cette mise en page est une catastrophe sur les grands écrans dont sont équipés les PC modernes.

Avec ModernMix :

With ModernMix

La météo comme d’autres applications WinRT s’affiche dans une fenêtre retaillable, avec la possibilité d’épingler une app dans la barre, et bien entendu de “mixer” les apps WinRT avec des applis classiques, et de trimballer tout cela sur ces deux écrans (ou plus) pour agencer l’espace de travail tel qu’on le désire et non tel qu’un faux visionnaire l’a décidé de façon autoritaire à votre place…

Je n’ai aucun intérêt dans ModernMix, et on ne me l’a pas offert non plus comme cela arrive de temps en temps. 

Non, c’est juste que depuis que je l’ai installé il m’arrive de me resservir pour la première fois depuis un an de certaines applications WinRT. Cela devrait faire réfléchir Microsoft car mon comportement n’a rien d’exceptionnel et représente forcément une tendance non nulle…

Il est vrai qu’une fois la période d’essai terminée j’ai désinstallé ModernMix… Alors ? Tout ça pour çà ?

Il s’avère qu’au final je n’utilise aucun logiciel WinRT, aucun ne me sert, j’ai tout ce qu’il me faut en bureau classique… Même 4 euros finalement, dans mon cas au moins, cela ne les valait pas. Voir la météo dans une fenêtre ? je le fais déjà avec le browser en allant sur des sites spécialisés. Le reste ? je m’aperçois que j’ai désinstallé tous les softs WinRT et qu’aucun ne me manque.

Paradoxal ?

Non.

Dans cette guerre fratricide entre deux bureaux, le bureau classique reste le plus essentiel. Je peux vivre sans WinRT pas sans bureau classique. Alors à la fin on se construit un monde pratique où tout est sur le même bureau…

Et justement, c’est bien ce que je veux démontrer ici  : si Microsoft veut sauver WinRT il doit l’intégrer au bureau classique sur PC de bureau pour banaliser les applications WinRT et faire en sorte que les utilisateurs apprennent à les apprécier… et que des développeurs aient envie de se risquer à écrire pour cette plateforme… Actuellement la politique du flingue sur la tempe fait qu’on choisit le bureau le mieux fichu et celui dont ne peut pas se passer : le classique. Ce qui signifie la mort de WinRT à terme.

Conclusion

Je veux que Windows 8 soit apprécié à sa juste valeur. Je désire que WinRT puisse connaitre le succès qu’il mérite. WinRT c’est la possibilité unifiée de développer pour PC et pour tablettes, c’est fantastique. Mais il faut y aller en douceur et dans le respect des choix de l’utilisateur.

La crise aidant, faire les bons choix technologiques est devenu un casse-tête car tous impliquent des risques financiers (que cela soit en achat de machines, en formation du personnel, des utilisateurs ou des développeurs, etc).

Microsoft a eu cette idée extraordinaire de nous proposer un OS unifié sur tous les form factors, hélas, cette démarche a été gâchée par de mauvais choix, par un esprit de fermeture, une stratégie du flingue sur la tempe, des luttes intestines destructrices.

Microsoft semble rester sourde aujourd’hui à ce qui ce dit, se pense, c’est vraiment dommage. On voit bien que les grandes nouveautés de Windows Blue semblent s’inscrire dans la suite logique de ce déni comme le nouveau mode de partage 50/50 de l’écran. Ne serait-il pas plus simple de remettre un vrai splitter avec toutes les positions intermédiaires ? C’est quoi ce forçage stupide ? Pourquoi cet aveuglement ? Les plus grands font des erreurs, et plus grosses sont ces dernières plus il est difficile de revenir en arrière sans perdre la face. Il serait dramatique que Microsoft continue d’insister sur une voie qui, de toute évidence, ne mène pas au succès. Il serait grand temps qu’après le départ salutaire de Sinofsky, la direction dans sa totalité soit renouvelée pour qu’enfin les entêtements suicidaires ne soient plus que du passé…

Entre temps, en espérant un renouveau du sommet de la pyramide qui permettra de tout remettre à plat, nous qui savons que technologiquement Microsoft propose ce qui se fait de mieux sur le marché nous avons le pouvoir d’infléchir ces forçages idiots qui obèrent sérieusement le futur de ces produits et de Microsoft même en tant qu’acteur de poids sur le marché.

Il ne s’agit pas bien entendu de “vouloir le bien de Microsoft contre son gré”, ce que je n’accepte pas pour moi je ne peux l’imposer aux autres !

Non, il s’agit d’être des acteurs actifs de notre propre avenir, d’être des consommateurs adultes, et de dire “non cela ne nous convient pas” et de proposer des solutions dans un esprit ouvert et constructif.

Aujourd’hui utilisez Classic Shell et ModernMix et faites comprendre à Microsoft que c’est cela que doit contenir par défaut Windows Blue, et pas seulement de pouvoir changer la taille des tuiles du menu Modern UI…

Quand on réfléchit avec un esprit ouvert, quand on abandonne les reflexes fascisants, on trouve toujours des solutions qui préservent l’essentiel des produits et surtout qui savent préserver l’essentiel d’une communauté : l’unité face à la concurrence.

Il est temps que Microsoft écoute de nouveau ses plus fidèles alliés, ceux qui connaissent le terrain, ceux qui entendent les clients, les vrais utilisateurs de leurs produits. Le gouffre qui semble se créer entre ces derniers et Microsoft apparait tout les jours de plus en plus grand, dans l’incompréhension générale.

Déjà, comme je l’indiquais en introduction de ce 600ème billet, l’avenir s’écrira désormais avec plusieurs OS et non plus avec un seul de chez Microsoft. Des batailles ont été perdues, il ne faudra pas que Microsoft perde définitivement la guerre sur tous les plans.

Stay Tuned !

Faites des heureux, partagez l'article !
blog comments powered by Disqus