Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Blend pour Visual Studio 2015

[new:30/09/2015]Blend cet outil magnifique continue de s’adapter pour fournir l’EDI le plus puissant servant à concevoir des UI XAML. Quoi de neuf ?

Blend une petite merveille

Survivant de l’époque du bundle “Expression” où l’on trouvait le fantastique Expression Design, un mini Illustrator hélas sans suite, ou “'Expression Encoder” encodeur de vidéo pour les mobiles et le web, “Expression Blend” devenu “Blend” tout court puis “Blend for Visual Studio” est l’EDI XAML par excellence. L’outil unique pour créer des UI en gérant tous les aspects dont les timelines des animations entre autre.

Certes depuis “Expression Blend” l’éditeur visuel XAML de Visual Studio s’est considérablement amélioré lui aussi au point que certains pensent que cela est bien suffisant. Pour poser un bouton et faire un binding certainement. Pour concevoir une UI c’est faux.

Il semble de mes rencontres avec les gens que je forme ou les équipes de développeurs pour lesquelles j’interviens que Blend est considéré comme un “truc compliqué” et que peu de personnes le comprennent. Je trouve ça étrange, c’est limpide, puissant et surtout indispensable pour mettre en place une UI XAML, créer de nouveaux contrôles originaux.

Aujourd’hui intégré à Visual Studio (d’où son nom de “Blend for Visual Studio”) le logiciel est installé avec VS, tout le monde peut donc en profiter (à l’époque du pack Expression il fallait une licence en plus).

Donc n’hésitez pas à jouer avec, surtout si vous désirez créer de vraies UI XAML et non pas des UI Windows Forms faites en XAML (ce que je vois le plus souvent et qui me déprime totalement) !

Dot.Blog est plein de bons conseils, d’articles forts longs et mêmes de livres consacrés à XAML, impossible de tout lister ici, je ne peux répéter que tout cela est à votre disposition (gratuitement et sans pub) pour comprendre comment utiliser XAML correctement. Et là Blend deviendra pour vous comme une évidence…

Nouveau Blend nouveau look

Pour un outil destiné à créer des UI modernes il semble naturel que son look soit lui aussi soigné… Et c’est le cas du nouveau Blend qui a une look sophistiqué et pur à la fois tout en améliorant son “utilisabilité” (UX).

Il suit en cela le nouveau look de Visual Studio dont il est devenu dans les dernières versions un compagnon indispensable. D’ailleurs le fonctionnement Blend / VS en simultané a été largement amélioré car c’est une situation de travail courante.

Nouvelles fonctionnalités

Forcément il n’y a pas que le look qui s’améliore. Comme je le disais sa capacité à travailler en même temps que VS sur un même projet a été considérablement améliorée mais ce n’est pas tout. On trouve désormais un système IntelliSense performant pour le code XAML et des outils de debug XAML incroyables !

Une UI taillée pour le Design XAML

Le Design même de Blend est conçu pour faciliter le Design des applications XAML en donnant plus d’espace aux panneaux qui sont utilisés le plus par l’utilisateur, ce qui inclue les propriétés des objets les lignes de temps des animations (timelines). Le nouveau Blend est encore plus agréable à utiliser et surtout fournit un cadre ultra productif pour créer des contrôles ou des pages XAML.

 

IntelliSense Roselyn

IntelliSense pour XAML c’est déjà une avancée énorme dans Blend (qui était plutôt orienté XAML que code). Mais désormais cette fonctionnalité est assurée par un nouveau service basé sur Roselyn qui est disponible dans Blend et VS.

Outils de debug

Blend intègre désormais des outils runtime pour inspecter XAML. Ces outils permettent d’inspecter l’arbre visuel d’une application en cours d’exécution ainsi que les propriétés des objets. C’est un must absolu lorsqu’on doit mettre au point des affichages sophistiqués. L’utilitaire “Snoop” proposé sur Codeplex perd donc de son utilité, même s’il peut rester complémentaire dans certains cas.  Les nouveaux outils sont eux produit par l’équipe officielle Blend ce qui permet de penser qu’ils vont et iront bien plus loin au fil des versions.

Vous pouvez en apprendre plus immédiatement sur ces nouveaux outils en lisant cet article (anglais) : introducing the UI debuggging tools for XAML.

Design dans Blend / Edit dans VS

Ce mariage Blend / VS était une obligation. Blend se concentre sur les aspects visuels et VS est un EDI unique pour la partie code. Concevoir par exemple un nouveau contrôle visuel implique d’avoir les deux logiciels ouverts en même temps. Cela était plus ou moins bien pris en charge, un switch entre VS et Blend forçait le rechargement de la page de travail en cours, mais ce n’était pas toujours fiable.

Désormais cette collaboration VS/Blend est totalement couverte grâce à des commandes plus directes comme “Design in Blend” côté VS et “Edit in Visual Studio” côté Blend. Le mécanisme de partage est aussi mieux géré ainsi que les aller-retours entre les deux EDI.

Accessibilité renforcée

Il est vrai qu’on a tendance à croire que quelqu’un qui fait des conceptions visuels est forcément bien voyant… C’est faux… Le gout, le sens de l’UX et de l’UI n’est pas réservé à ceux qui ont 10/10 à chaque œil !

Microsoft fait beaucoup d’effort pour que ses logiciels soit accessible même aux personnes ayant des difficultés. Cet effort a été fait dans le nouveau Blend aussi. Le designer de Blend est désormais totalement couvert par le lecteur d’écran par exemple, et on peut le piloter aussi bien au clavier qu’à l’aide des outils d’accessibilité. D’ailleurs sans être malvoyant ces nouvelles options peuvent rendre de nombreux services ! Essayez-les vous “verrez” …

Conclusion

Je suis tombé amoureux de Blend en même temps que de XAML. Dès les premières versions ce logiciel m’a fasciné. Je n’ai jamais ressenti autant de plaisir que lorsque je développe un contrôle visuel, mi-Design, mi-Code, UI et C#, mélangés dans la plus belle des étreintes. Blend est le lit dans lequel cette étreinte s’épanouit… Rhââ Lovely comme disait le maitre  de la BD, Marcel Gotlib !

(pour votre éducation car certain lecteurs n’étaient pas nés en ces temps reculés, c’est une série de planches publiées dans les 70’s regroupées dans trois tomes. Le titre  « Rhââ lovely » provient de Frenzy d'Alfred Hitchcock. Gotlib, qui cherchait un titre à sa série, voulait éviter le cliché franchouillard et vulgaire du “Ah ouais, c'est bon, c'est bon...” . En allant voir Frenzy au cinéma, il retint la phrase que prononce le tueur dans le film lorsqu'il viole ses victimes). Ce soir à l’apéro’merguez du camping vous pourrez de nouveau briller en société sans parler d’informatique, mais toujours grâce à Dot.Blog ! A la vôtre !

Et Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus