Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Build 2014 : .NET : Le grand retour !

[new:30/04/2014]Est-ce la bonne influence de Scott Guthrie nommé Executive Vice President par Nadella dont je parlais dans le dernier billet ? Peu importe car finalement ce qui compte c’est qu’après les délires monomaniaques autour de WinRT de Ballmer et Sinofsky, l’ère Nadella s’annonce plus ouverte, plus pragmatique, et c’est une bonne chose. En premier pour .NET …

image

La fondation .NET

Annoncée au Build 2014 qui s’est tenue du 2 au 4 avril à San Francisco la Fondation .NET a été créée pour devenir le centre névralgique de toutes les initiatives Open Source autour de cette merveilleuse plateforme qu’est .NET.

Le but avoué est de renforcer l’écosystème .NET pour encourager l’ouverture, l’innovation et la participation communautaire d’un plus grand nombre encore de développeurs, privés ou appartenant au monde de l’entreprise.

La Fondation a été créée et est soutenue par Microsoft et elle animée par quelques figures incontournables comme Miguel de Icaza, fondateur de Xamarin le compilateur C# cross-plateforme dont je vous ai parlé très souvent (même en vidéo !). On retrouve aussi à ses côté des gens comme Laurent Bugnion, créateur du framework MVVM Light (lui aussi présenté en profondeur ici) et bien d’autres dont les noms pour être moins connus n’en son pas pour autant de moindre intérêt (Niels Hartvig, Nigel Sampson, Anthony van der Hoorn, Paul Betts…).

Dans les prochains mois la Fondation s’ouvrira encore plus au monde de l’entreprise et aux acteurs de la communauté .NET notamment en permettant à certains de rejoindre la Fondation y compris son conseil d’administration.

C’est donc une grande aventure qui commence pour .NET et qui va pérenniser définitivement cette plateforme et ses compilateurs.

Il est loin le temps de la douche glacée de ce fameux Build où le célèbre diagramme des API Windows montrant d’un côté le futur avec WinRT et de l’autre tout ce qui devenait “hasbeen” – .NET – nous était exhibé par le faux gourou Sinofsky… Que de temps perdu entre ces deux époques, que de perte de confiance inutile, d’errements douloureux… Mais comme je l’expliquais déjà dans d’autres billets, Satya Nadella n’est pas l’homme d’un langage ou d’une plateforme (son truc c’est le Cloud peu importe avec quoi), il se fiche des batailles de clochers, ce qu’il souhaite c’est la réussite de Microsoft et tout ce qui est bon pour y arriver est bon pour lui.
.NET est depuis des années une plateforme fantastique, une objectivation de l’API Windows qui a marqué un progrès immense. Malgré ses grandes qualités, WinRT n’offre pas un différentiel assez visible pour avoir séduit en masse les développeurs. Il était temps de s’en apercevoir et de réhabiliter .NET qui reste la plateforme la plus utilisée par les développeurs œuvrant sur OS Microsoft, c’est ça la réalité.
Une vraie marche arrière ? Pas tout à fait, mais une approche plus pragmatique, plus réaliste qui devrait payer.

On notera aussi qu’il s’agit d’ouvrir certains projets .NET en Open Source et de favoriser la création de nouveaux projets, en rien la plateforme elle-même n’est mise en Open Source. Vous allez me dire pourquoi semble-t-il s’en réjouir ? … Réfléchissez… Si c’était la plateforme .NET elle-même qui était mise en Open Source, cela signifierait certainement que Microsoft chercherait à s’en dégager sournoisement sans trop créer la panique… Ici ce sont juste des projets autour de cette plateforme qui sont favorisés, ce qui implique un support de la plateforme par Microsoft…

Un berceau déjà bien garni

la Fondation ne partira pas sur du vent et des promesses. Dès sa mise en place elle sera le nid de 24 grands projets .NET. Parmi les plus notables notons Roselyn la nouvelle plateforme de compilation C#/VB Open Source ou bien toute une série de projets Open Source autour de ASP.NET. Xamarin va contribuer à 6 de ces grands projets au lancement de la Fondation avec des librairies portables et forcément Open Source…

Derrière tout cela on notera la présence de Microsoft Open Source Technologies, Inc (appelé “MS Open Tech”) dont l’un des buts principaux et de faire le lien entre les technologies Microsoft et les celles des autres acteurs du marché, de renforcer l’interopérabilité au travers de standards Open Source.

La liste des projets

 

Voici une belle brochettes de projets gros ou moins gros mais dont certains sont de véritables poids lourds comme tout ce qui concerne ASP.NET, les Rx, l’Entity Framework, etc.

.NET Native

Encore un projet important pour le monde .NET… .NET Native. Un compilateur .NET natif permettant d’accélérer le lancement et l’exécution des applications notamment sur plateformes mobiles tout en ayant une empreinte mémoire moins grande.

Les comparaisons utilisées par Microsoft sont parlantes : obtenez les performances de C++ avec C# …

Il existe déjà une Preview de cette technologie qui est téléchargeable sur le site .NET Native.

Compilation native à la volée pour le Store

Le Store Microsoft va progressivement offrir une compilation à la volée native, c’est à dire que le développeur n’aura besoin d’envoyer qu’une seule version de son application et que les utilisateurs recevront un code natif adapté à la machine sur laquelle ils téléchargent l’application en question.

Pour l’instant seules les applications Modern UI sont concernées mais le procédé va être ouvert à toutes les autres plateformes Microsoft, notamment le bureau classique !

Le Bureau classique retrouve ses lettres de noblesse

Après l’infamie Synofskienne, il fallait un geste fort et des mots puissants pour laver l’affront et faire oublier les erreurs commises…

Oui, comme je l’ai toujours maintenu le Bureau Classique va continuer à vivre. Oui bien entendu c’est un élément essentiel de la stratégie Microsoft, mais cela va mieux quand on le dit plutôt que lorsqu’on laisse entendre le contraire !

Grâce à la lucidité de Satya Nadella, le Bureau Classique n’est plus une horrible verrue de Windows 8 destinée à disparaitre sous les huées vindicatives de la bande à Ballmer…

Heureusement le bon sens a fini par l’emporter. Les applications Bureau Classiques sont déjà présentent sur le Store qui devait à l’origine être le sanctuaire des applications WinRT. Oui, Microsoft a compris qu’un monde fait de petites applis pour téléphone ne pourrait pas faire l’avenir de Windows et que sans des poids lourds tel PhotoShop ou AutoCad, Maya, Blender, Cubase, etc – qui jamais ne seront des applications WinRT en l’état de cette technologie – sans toutes ces applications Microsoft n’aurait plus beaucoup de clients…

Plus loin le procédé de compilation native évoquée plus haut sera appliqué bien entendu aux applications Bureau classiques vendues sur le Store.

Mieux encore, Microsoft indique dans sa FAQ “.NET Native” que les application Bureau Classique “sont une part très importante” de sa stratégie actuelle et future… “Desktop apps are a very important part of our strategy.

Conclusion

Il y aurait tellement à dire sur toutes ces annonces… le BUILD vient à peine de se terminer et il faudra encore quelques jours pour en déchiffrer toutes les conséquences.

Quoi qu’il en soit nous savons aujourd’hui qu’il y a de nouveau de l’intelligence au sommet de Microsoft. Beaucoup de volonté d’imposer le Cloud et le Mobile façon Microsoft, mais comment l’éditeur pourrait-il vouloir le contraire… Mais à côté de ces annonces un peu forcées on voit clairement la méthode Nadella s’imposer : le retour du pragmatisme.

Non le Bureau classique n’est pas mort, loin s’en faut.

Non .NET n’est pas mort, ni C#, ni l’Entity Framework, ni ASP.NET.

Oui Microsoft a raison de vouloir se développer sur d’autres secteurs comme le Cloud et les Mobiles mais sans écraser ce qui fait son fond de commerce aujourd’hui - c’est tout ce que nous réclamions et que l’ancienne Direction a été dans l’incapacité de faire.

C’est une attitude réaliste, pleine de bon sens, nous n’attendions pas moins de la nouvelle Direction de Microsoft pour rallumer la flamme de l’espoir d’un futur enfin pacifié loin des luttes intestines entretenues par Sinofksy et des singeries exubérantes et stupides de Ballmer…

Nous espérions un Microsoft réactif, proche de la réalité, dynamique mais ne faisant pas sauter les ponts derrière chaque annonce, il est fort probable que Nadella soit l’homme de ce renouveau, même si, sagesse oblige – chat échaudé craignant l’eau froide – il faudra attendre un peu pour nous faire une opinion plus circonstanciée des véritables compétence de ce nouveau CEO.

Pour le moment admettons que les choses se présentent bien, plutôt largement mieux qu’avant ce changement de Direction, et que sans faire de triomphalisme prématuré, il se pourrait que Microsoft soit de nouveau sur les rails et en état de livrer bataille. Reste ce que je disais dans mon dernier billet, Nadella veut faire de Microsoft une société unique parce que Cloud-first et Mobile-first et que pour le moment il n’a pas expliqué comment il allait pratiquer… Tout du moins soyons satisfaits de son pragmatisme et de la nouvelle visibilité qu’il nous offre sur l’avenir du Bureau Classique et de .NET. C’est pour l’instant déjà pas mal !

Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus