Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Cross-Plateforme 11 : Swiss, Tibet et Multibinding, Rio, le tout sous Android et Xaml

[new:30/09/2013]Onzième volet de cette série de vidéos sur le cross-plateforme la présentation d’aujourd’hui vous propose de découvrir le multibinding, le Swiss et le Tibet binding, Rio sous Android mais aussi sous Xaml (WinRT, WPF…) !

Réinventer le binding

Le binding est une des choses les plus spectaculaires des environnements modernes. On le connaissait sous ASP.NET, sous Windows Forms, on l’a redécouvert amplifié sous Silverlight et WPF, il s’est imposé sous Xaml jusqu’à WinRT et jusqu’ à donner naissance par sa seule existence à la méthode MVVM

Le binding Xaml de WPF reste à ce jour le plus puissant et le plus complet. Suivi de très près par celui de Silverlight dont hélas l’avenir s’est assombri même s’il reste une solution unique et pertinente dans de nombreux cas. Xaml lui-même reste vigoureux, intégré dans Windows 8 on le retrouve au cœur du développement WinRT et Windows Phone, même si ce Xaml n’est pas au niveau de celui de WPF.

Mais estimons-nous heureux, le binding n’existe absolument pas sous Android ou iOS par exemple !

Toutefois MvvmCross, ce framework cross-plateforme totalement awesome propose depuis longtemps une solution de binding pour les environnements Android et iOS. Au départ sous la forme d’une extension utilisant une syntaxe JSON, ce binding n’avait d’usage et d’intérêt que sous Android et iOS, les plateformes Xaml disposant déjà de leur propre solution.

Mais avec MvvmCross v3, Stuart Lodge réinvente le binding au point de faire passer celui de Xaml pour une vieillerie ! On se dit alors que c’est un comble que des environnements pauvres non pourvus de binding comme Android ou iOS finissent par bénéficier d’une solution de binding plus efficace et plus puissante que les plateformes Xaml !

Oui, ça serait vraiment dommage…

Mais c’est sans compter sans l’ingéniosité de Stuart et sans son attachement radical au cross-plateforme. Le binding réinventé de MvvmCross est cross-plateforme et disponible sous Xaml aussi ! Et il est tellement mieux ficelé que celui de WinRT par exemple, qu’on en vient à l’utiliser pour palier les faiblesses de ce dernier…

Le cross-plateforme : l’assurance anti siège éjectable

Il y a tant de choses que j’aimerais vous expliquer, à vous et à votre hiérarchie… Déjà 11 vidéos, plus de 7h en HD, déjà des dizaines de billets sur le sujet, et je me rends bien compte que l’essentiel n’est pas de convaincre les développeurs, mais leurs responsables !

Un message simple : le cross-plateforme tel que je vous le propose ne consiste pas uniquement à créer des applications copies-conformes, des clones. Ca c’est la façon simple de faire des démos pour montrer la technique. Le cross-plateforme auquel je crois est tout autre chose : c’est un anxiolytique !

Mieux, c’est une assurance anti siège éjectable !

Je m’explique : les DSI sont frileux de nature et la conjoncture n’a jamais été aussi compliquée pour décider le lancement de la production de logiciels. WinRT, Windows 8 et Windows Phone 8 ne sont pas des succès planétaires, cela fait un peu peur de se lancer. Android n’est pas encore reconnu dans le milieu des entreprises (malgré de gros efforts de sécurisation et une suite de services entièrement dédiés aux entreprises). Apple ? avec 13% de parts de marché en chute libre, il y a de quoi avoir le trouillomètre à zéro… BlackBerry est à vendre, sa cotation sur les marchés devrait être suspendue (si ce n’est déjà fait). Se lancer sous Linux et même si Ubuntu est une solution très attrayante, c’est risqué. Le “grand soir”, les linuxiens l’annonce depuis tellement d’années qu’il finira par arriver sans qu’on y croit…

Dans un tel contexte, la frilosité des DSI est plus que compréhensible. Mais je leur dit : n’ayez plus peur! Avancez, lancez-vous : votre entreprise utilise depuis toujours des solutions Microsoft, lancez la production de vos logiciels sous WinRT ou WPF… Mais avec ma méthode de cross-plateforme… Si dans 3 ou 6 mois vous devez supporter en plus (ou à la place) Android, le cout sera marginal car l’essentiel de l’application ne sera pas à réécrire !

Avec la méthode que je vous propose, vous avez le droit à l’erreur, à l’hésitation. Faites un premier jet, et améliorez le projet au fur et à mesure des besoins réels.

Le cross-plateforme avec les outils et méthodes que je vous propose est une véritable garantie contre les erreurs et les ennuis qui vont avec !

En étant réactif, souple, et en pouvant se lancer tout de suite, vous pourrez aider votre entreprise à prendre de l’avance, si précieuse en période de crise. Mais sans risque de se “planter” et d’avoir à justifier un budget englouti en pure perte. Avec le cross-plateforme tel que je vous le propose, “rien ne se perd, tout se transforme” …

Vous êtes DSI ? Alors parlons de vos projets. Vous êtes développeur ? N’hésitez pas à présenter cette démarche à votre hiérarchie !

En attendant, en un peu moins de 45 minutes, je vous propose aujourd’hui de découvrir le multibinding, le swiss et le tibet binding, Rio… Bon visionnage !

La vidéo

Le lient direct : http://youtu.be/yIr3BbA0t68

Ma chaîne YouTube où vous retrouverez toutes les vidéos de cette série : http://www.youtube.com/TheDotBlog

La vidéo (10 minutes, HD 720p)

Conclusion

Le cross-plateforme n’est au départ que de la plomberie. Mais avec les bons outils et les bonnes méthodes c’est aussi une redoutable arme anti stress permettant de se lancer dans tous les développements qui ne peuvent plus attendre et tous ceux qui donneront à votre entreprise cet élan indispensable pour sortir du lot.

Alors… forcément…

Stay Tuned !

PS: Le code source 

MultiBinding.zip (338,91 kb)

blog comments powered by Disqus