Dot.Blog

C#, XAML, Xamarin, UWP/Android/iOS

Quelles devices pour Windows 10 IoT Core (et quelle édition de W10 IoT) ?

La série d’articles et de vidéos que je vous propose en ce moment sur Windows 10 IoT est mise en pratique en utilisant la version Core de l’OS et des Raspberry Pi 3 côté matériel, mais ce n’est pas la seule device utilisable ni la seule édition de W10 IoT ! Voici un tour pour vous faire une idée…

Les multiples Windows 10 IoT

Windows 10 IoT fait partie de la famille Windows 10 apportant puissance, sécurité et facilité de gestion à l'Internet des objets. Il tire parti de l'expérience de Windows, de l'écosystème et de la connectivité au cloud, permettant aux entreprises de créer leur Internet des objets avec des périphériques sécurisés pouvant être rapidement provisionnés, facilement gérés et connectés de manière transparente à une stratégie de cloud globale.”

Voila ce qu’en dit Microsoft.

Windows 10 IoT existe en trois éditions. Celle que j’utilise et que la plupart utiliseront est dite “Core” (noyau), elle possède des limites qui l’éloigne d’un Windows de bureau pour la faire beaucoup plus ressembler à un Windows Phone OS. Mais sont principal avantage, outre sa gratuité, c’est de tourner sous ARM !

Les autres éditions de Windows 10 IoT tournent sur x86 et x64. Core peut aussi le faire, mais on se servira de cette édition plus pour le prototypage et donc de petites devices.

Windows 10 IoT Enterprise est en fait un Windows 10 avec shell et toutes les possibilités habituelles, le système de licence est aussi compliqué que celui de Windows 10 mais dans tous les cas c’est payant. Cela peut être toutefois avantageux pour certaines configurations car le montant de la redevance peut être assez bas malgré tout.

Pourquoi un Windows 10 IoT Enterprise plutôt qu’un habituel Windows 10 ?

C’est une très bonne question à laquelle je ne suis pas sûr de pouvoir totalement répondre, cela reste un peu confus. Mais de ce que je crois comprendre il s’agit surtout de la sécurisation et des agréments obtenus pour la version IoT ce qui permet par exemple de s’en servir pour piloter du matériel médical. L’OS semble aussi bien adapté pour faire des bornes d’information ou des système d’information nécessitant plus qu’une petite device pour tourner.

Mais c’est principalement de Core dont j’ai parlé jusqu’ici et cela restera vrai dans le futur, pour la simple raison que Core est gratuit et accessible à tous, tout comme les petites machines sur lequel il tourne. Et qu’il s’avère très puissant (faisant tourner C# et XAML vectoriel si nécessaire mais aussi en mode “headless” c’est à dire sans affichage ce qui permet de soulager l’OS en supprimant la couche UI et gagner encore en puissance).

Les devices supportées par Windows 10 IoT

Le Raspberry Pi 3 B et le 2

Son principal avantage est d’être petit, super équipé en I/O, USB, HDMI, Wifi, Bluetooth etc, d’être vraiment pas cher et assez puissant. Assez pour installer un Raspbian ou autre distro Linux et en faire une station de travail minimale (internet, libre office, et tous les softs Linux…).

Pour tout savoir sur cette petit carte : https://www.raspberrypi.org/



La DragonBoard 410c

DragonBoard 410c showing Snapdragon 410 SoC, WiFi and GPS antennas, and high and low speed expansion connectors

Assez semblable au Raspberry on trouve un GPS à bord ce qui peut rendre cette carte mieux taillée pour certaines applications.

Fabriquée par QualComm elle fait aussi tournée Linux bien entendu. Elle est bien dotée niveau connectivité mais sa puissance vaut un Raspberry 3 puisqu’on retrouve un ARM Cortex A53 jusqu’à 1.2 Ghz supportant le 32 et le 64 bit en 4 cœurs.

Trouvez plus d’infos ici : https://developer.qualcomm.com/hardware/dragonboard-410c


L’AAEON Up Squarred

Comme son nom l’indique elle est carrée mais sinon c’est de l’Intel Apollo lake qui est à bord en x86. On retrouve 40 Pins comme sur le Raspberry, et le même type de connectivité avec des nuances que seule l’étude de ses specs détaillées vous permettrons d’apprécier.

Et c’est ici : https://up-board.org/upsquared/specifications/




La Keith & Koep i-PAN M7

imageLà on touche à l’exotique mais pour certaines réalisations il y a un intérêt évident : c’est une sorte de tablette tactile fonctionnant avec du Snapdragon 410E ARM. Android, W10 Core, Linux, on peut faire tourner plein de choses sur cette machine mais ce n’est pas un modèle à conseiller pour faire du prototypage.

Windows 10 IoT supporte aussi le modèle i-PAN T7.

la Minnowboard Turbot

Cette carte existe en plusieurs version, Dual ou Quad core, et dual Ethernet aussi. Le modèle le plus gros coûte $200. A ce prix là on peut se faire une “ferme de Raspberry” !

Toutefois la carte graphique embarquée est assez puissante et permet notamment d’utiliser l’outil d’émulation écran de Windows 10 IoT ce que le Raspberry ne supporte pas (encore).

https://minnowboard.org/


Les NXP

i.MX 8 Multisensory Enablement Kit Angle photo Là encore on donne l’exotisme. Windows 10 IoT supporte les modèles i.MX6, iMX7 et i-MX8M et 8M Mini.

Ces cartes peuvent supporter plusieurs modèles de processeurs Cortex, et plusieurs processeurs sur une même carte.

Pour les curieux c’est par là : https://www.nxp.com/



Et c’est tout ?

Pour l’instant il semble en effet que cela soit tout mais les choses peuvent évoluer. L’éventail est déjà pas mal. Mais encore une fois avec Microsoft vs Linux on s’aperçoit que ceux qui auront choisi Linux auront accès tout ce qui existe sur le marché comme le Arduino et d’autres cartes intéressantes (le Pi Zero pour des petits projets par exemple). C’est un peu frustrant mais avec le Raspberry il y a largement de quoi faire sans compter les autres devices présentées ici. Et surtout on peut les programmer en C# et en XAML ce qui rend tout cela très attractif face à du Java, du C++, du Python ou des trucs encore plus bizarres…

Conclusion

Windows 10 IoT est une sous famille de Windows 10 avec des éditions comme Core ou Enterprise, ça tourne sous ARM et pas mal de devices présentées plus haut, cela s’intègre parfaitement avec Visual Studio et les habitudes que nous avons avec C# et XAML, Azure, et tout l’écosystème Microsoft (serveurs, bases de données…). Il existe une édition Windows 10 IoT qui tourne sur x86 et x64 avec shell standard en payant. La version Core tourne aussi sur x86 et x64, gratuitement.

En utilisant l’édition gratuite “Core” et un Raspberry on s’assure de pouvoir s’occuper un bon moment et pourquoi pas de se rêver en inventeur et mettre au point le futur gadget à la mode ou le prochain robot dont le brevet sera acheté une fortune par une grande marque Smile

On pourra aussi trouver dans cette approche plus hardware le moyen d’étendre ses connaissances et son rayon d’action en tant que développeur. Qui dit que votre prochain poste vous ne le décrocherez pas grâce à vos talents en IoT en en Xamarin.Forms grâce à Dot.Blog !

En attendant la gloire et la richesse, on est sûr de passer du bon temps et c’est déjà pas mal !

Pour la suite des articles et vidéos :

Stay Tuned !

blog comments powered by Disqus